Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

S'il te plaît... Dimanche 4 mars

Le Seigneur conclut une Alliance...

le Dimanche 04 mars 2007

 

La transfiguration d'Abraham

 

Lecture du livre de la Genèse I5, 1...18

 

Le Seigneur parlait à Abraham dans une vision. Puis il le fit sortir et lui dit : « Regarde le ciel, et compte les étoiles, si tu le peux... » Et il déclara : « Vois quelle descendance tu auras ! » Abraham eut foi dans le Seigneur, et le Seigneur estima qu’il éclatement éclatement  était juste. Puis il dit : « Je suis le Seigneur, qui t’ai fait sortir d’Our en Chaldée pour te mettre en possession de ce pays. » Abraham répondit : « Seigneur mon Dieu, comment vais-je savoir que j’en ai la possession ? » Le Seigneur lui dit : « Prends-moi une génisse de trois ans, une chèvre de trois ans, un bélier de trois ans, une tourterelle et une jeune colombe. » Abraham prit tous ces animaux, les partagea en deux, et plaça chaque moitié en face de l’autre ; mais il ne partagea pas les oiseaux… Alors un brasier fumant et une torche enflammée passèrent entre les quartiers d’animaux. Ce jour-là, le Seigneur conclut une alliance avec Abraham en ces termes : « À ta descendance je donne le pays que voici. »

Abraham, à sa manière, a vécu une sorte de Transfiguration avant celle du Christ. Le même mystère se réalise pour moi, aujourd'hui.

Je me laisse prendre par l'actualité du récit qui m'est proposé.

 

. "Abraham eut foi dans le Seigneur".

Ma prière est déjà un acte de foi.

Refaire devant le Seigneur cet acte de confiance: ce temps donné à Dieu, ma vie offerte peuvent avoir une fécondité infinie.

 

. "Je suis le Seigneur qui t'ai fait sortir d'Our en Chaldée pour te mettre en possession de ce pays."

Le passé d'Abraham n'a de sens que par Dieu.

Je suis invité à relire mon itinéraire intérieur et ma vie de relation avec Dieu. Contre toute apparence, je suis promis, moi aussi, à une fécondité démesurée puisqu'elle est divine.

 

. "Seigneur, mon Dieu, comment vais-je savoir ?..."

L'acte de foi, maintenant, est plus difficile. Abraham demande des signes.

Dieu s'engage seul en passant comme un feu au milieu des animaux coupés en deux.vision vision  

Il m’arrive à moi aussi de demander des signes ...

Il y a celui de Jésus qui, comme un feu dévorant, a traversé nos vies...

Il y a aussi toutes les expériences d'amour de Dieu que j'ai faites dans ma vie.

Me souvenir, laisser Dieu refaire alliance avec moi.

Article publié par Maison du Diocèse • Publié Vendredi 02 mars 2007 • 837 visites

Haut de page