Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

S'il te plaît... Jeudi 22 mars

Moïse apaisa le visage du Seigneur

Depuis le Jeudi 22 mars 2007

 

La prière de Moïse

 

Lecture du livre de l’Exode  32, 7-14

                             

Moïse apaisa le visage du Seigneur son Dieu en disant : « Pourquoi, Seigneur, ta colère s'enflammerait-elle contre ton peuple, que tu as fait sortir du pays d'Égypte par la vigueur de ton bras et la puissance de ta main ? Pourquoi donner aux Égyptiens l'occasion de dire : « C'est par méchanceté qu'il les a fait sortir ; il voulait les exterminer dans les montagnes et les balayer de la surface de la terre » ? _0107 _0107  Reviens de l'ardeur de ta colère, renonce au mal que tu veux faire à ton peuple. Souviens-toi de tes serviteurs, Abraham, Isaac et Jacob, à qui tu as juré par toi-même : « Je rendrai votre descendance aussi nombreuse que les étoiles du ciel, je donnerai à vos descendants tout ce pays que j'avais promis, et il sera pour toujours leur héritage.' »  Le Seigneur renonça au mal qu'il avait voulu faire à son peuple.

 

Nous savons bien qu'un père, même très aimant, peut s'emporter contre ses enfants ingrats. Nous pouvons utiliser le langage de Moïse pour parler à Dieu pressenti comme un Père en colère mais nous aurons aussi l'audace et la confiance d'un Moïse, fidèle à son peuple et amoureux de Dieu.

 

 - " Pourquoi ta colère s'enflammerait-elle contre ton peuple que tu as fait sortir du pays d'Egypte ?..."

Notre prière peut devenir supplication pour l'Eglise et pour le monde en rappelant, non seulement la libération d'Egypte, mais surtout l’œuvre du Christ sur la croix.

 

 - " Pourquoi donner aux Egyptiens l'occasion de dire :"C'est par méchanceté qu'il les a fait sortir..."

Reprendre les arguments qui courent contre Dieu : les épreuves des justes, la souffrance des innocents, les malheurs de l'Eglise... et les présenter à Dieu avec tous nos propres questionnements.

 

 - " Reviens de ta colère ... Souviens-toi de tes serviteurs..."

Rappeler l’œuvre du Christ, le Serviteur par excellence.

Rappeler aussi la vie de tel ou tel saint que je vénère particulièrement.

 

Terminer en priant le Notre Père.

Article publié par Maison du Diocèse (1) • Publié Mercredi 21 mars 2007 • 695 visites

Haut de page