Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Pentecôte à Cambrai

L’Esprit de Pentecôte a visité tout un peuple 2 000 personnes ont participé, le week-end dernier, à la grande Fête du doyenné de Cambrai.

 

 

D'autres photos et des vidéos en cliquant sur ce lien


Un soleil estival au dehors du Palais des Grottes et une lumière intérieure animant la belle foule présente à la fête des deux paroisses (7 villes et villages, 45 000 âmes), voilà ce que l’on peut retenir d’un événement qui, du vœu de tous, est à reproduire dans les … 11 autres doyennés du diocèse ! « Peuple du Dieu vivant, ne crains pas pour demain ! Poussé par l’Esprit saint, tourne tes pas vers l’avenir ! » invitait la banderole qui surplombait la scène. Après le baptême, la veille à la cathédrale, de 18 enfants par Mgr Garnier, la matinée dominicale commençait par un enseignement très apprécié du père Jacques Nieuviarts, assomptionniste, bibliste, co-auteur de

« Lire les prophètes dans la Bible » (à paraître), sur «?Une Pentecôte pour aujourd’hui ». Phrases percutantes :
« La Pentecôte, c’est la résurrection du Christ qui prend dans nos vies, fait naître l’Eglise dans le rayonnement total de Dieu », « Elle est bonne Parole, bonne vie, bon pain de Dieu »,
« L’Eglise est envoyée vers les gens du dehors ». Un propos qui complétait le mot d’accueil de l’équipe d’animation :
« Le don de l’Esprit est sagesse, intelligence, conseil, science, force, piété, tendresse, miséricorde …».
Le temps de la maturité 
Doyen de Cambrai, le père Jean-Marie Launay soulignait les substantifs
« bonheur » et « merveilleusement » entendus chez le père Nieuviarts, encourageait l’assemblée d’un
« Cultivons ce qui a été semé » avant que Mgr Garnier, à son tour, introduise la messe : « Oui, l’Eglise est belle quand elle se laisse visiter par l’Esprit; qu’il tombe comme un feu, s’assemble et se disperse, ranime les braises, sème partout où il voudra … ». A la liturgie de la Parole, succédait l’homélie du père évêque : « Il y a une progression entre Pâques, l’Ascension et la Pentecôte, la lumière se fait plus précise pour arriver à la beauté, la grandeur, le souffle de l’Esprit; c’est le temps de la maturité qui nous fait passer d’un cœur de pierre à un cœur de paix, de notre état de pêcheur à la sainteté. La Parole veille, Jésus la nourrit, l’Esprit la réveille … ». Tandis que 75 enfants du caté, et leurs accompagnatrices, apportaient à l’autel tourniquet, flamme et plumeau dans une sorte de magnifique effervescence, l’Eucharistie se concluait par l’ouverture de l’année de la Parole officiellement lancée par Mgr Garnier avec, dans le grand parc du Palais, un lâcher de ballons et leurs messages de paix pour le Cambrésis.
Philippe  Courcier
 
 
En bref … 

Dans l’assemblée, on reconnaissait les pères Jean-Baptiste Tonneau et Pierre De Vos, respectivement âgés de 98 et 96 ans et cambrésiens. En somme, les deux doyens du presbyterium à la fête du doyenné !
Un DVD souvenir de 120 minutes (10€) sortira dans les prochaines semaines (commande : 03 27 81 34 71)

La fête du doyenné n’aurait pas été possible sans le concours de l’équipe de bénévoles, de la Croix rouge française (CRF), des scouts et guides de France (SGF), de l’hospitalité diocésaine de Lourdes ainsi que la ville de Cambrai qui a mis à disposition ses équipements.

 

 

Témoignages 


 
En quoi cette fête est importante pour vous ? Ce qui vous plaît dans la vie chrétienne à Cambrai
 
Pierre et Marie-France Hego, Cambrai, Equipes Notre-Dame, aumônerie d’hôpital 
« A renouveler, très certainement … » 
« Cette fête du doyenné aura été une belle réunion de famille, une sorte de photo grandeur nature qui a imprimé un grand souffle d’Espérance. Cette expérience est à reconduire, pourquoi pas chaque année ! La messe d’envoi aura été symbolique … Nous avons été frappés par la visite de Mgr Garnier, vraiment géniale ; au cours de ses 75 rencontres, beaucoup de choses que l’on ignorait, parfois à côté de nos lieux de vie, ont été mises au grand jour. Par exemple, la visite au centre hospitalier a été vécue comme une reconnaissance de l’Eglise envers le travail des soignants. La vie chrétienne à Cambrai ? Ouverture, gentillesse, fraternité viennent spontanément à l’esprit. C’est une communauté vivante. Et on travaille en partenariat de plus en plus. Et puis on a la chance de croiser le père évêque, très présent ».
 
Axel et Thomas Fontaine, Cambrai, servants d’autel 
« Un moment fort pour nous deux » 
Pour les deux frères de 13 et 10 ans, le souvenir de la fête restera quelque chose d‘inoubliable. C’est que les deux garçons de Gérald et Nathalie se trouvaient aux côtés de 20 autres servants et grands clercs avec, pour chacun, un rôle précis à jouer : tenir un cierge allumé pour Thomas, se tenir à côté du laïc distribuant la communion pour Axel. Un temps fort qui a exigé investissement avec répétition et lever de bonne heure…
Les deux frérots entendent bien poursuivre leur engagement au service de la messe, même s’il n’est pas facile de dire à l’école (CM2, 5ème) « pourquoi j’aime Dieu, pourquoi j’y crois ».
 
Marie-Agnès Yameundjeu, Cambrai, Secours catholique Réseau mondial Caritas  
« Nous voilà envoyés à nos frères »
 
« On s’est senti envoyé, c’est un sentiment de dynamisme qui domine, très porteur, car on appartient à une Eglise diocésaine qui se renouvelle … A Cambrai, j’apprécie beaucoup la simplicité dans les rapports avec les relais, l’esprit de clocher tendant à disparaître. Je suis aussi émerveillée par toutes les catéchistes qui s’occupent des enfants de manière si simple, sans faire de bruit. Il y a un réel art de vivre et le fait que l’archevêché soit sur place, en centre-ville (rue de Noyon, ndlr), me semble fédérateur ».
 
Philippe Moreel, Cambrai, APEL enseignement catholique 
« Comme un tremplin ! » 
« Cà y est, le train a démarré, on est monté dedans et l’unité du doyenné commence ce jour de Pentecôte 2010 ! On a bien vu et senti un nouveau ton, une invitation à tisser plus de liens entre les communautés et les relais. La messe unique pour le doyenné en a été le symbole le plus visible. Des gens qui ne sont pas dans nos circuits étaient présents à la fête. A saluer bien sûr : les nombreux bénévoles qui se sont mobilisés sans limites pour que réussisse la fête ! Les chrétiens sont maintenant invités à s’investir pour consolider les multiples facettes de l’Eglise diocésaine

 

 D'autres photos et des vidéos en cliquant sur ce lien

 

 

 

Extraits de mails reçus depuis le soir de la « Pentecôte en doyenné » 2010

parmi une pluie de mercis qui s’adressent à chacun de vous

 

 

…merci d'avoir eu l'idée de celle folle journée de Pentecôte ! La folie douce de l'Esprit, sans aucun doute…

 

…Merci d'avoir imaginé ce week-end de Pentecôte et d'avoir eu l'audace de le faire.....Si le genre du spectacle d'Eric Julien a pu surprendre, l'enseignement du Père Nieuvarts fut d'une richesse inouïe, mise à la portée de chacun, et a montré l'importance de bien connaître les écritures....ç'aurait pu être plus long car facile à suivre malgré l'intensité de l'intervention. La messe sobre, recueillie et joyeuse à la fois, a été vécue en véritable communion (adieu les clochers et chasses gardées!) et les enfants ont eu toute leur place, personne n'a pensé à regarder sa montre, entendait-on en sortant.... Le Gospel fut de qualité. Bref, c'est un week-end où, entraîné par le clergé et porté par la foule, chacun  a pu se sentir envoyé en mission, en tout cas c'est mon cas…il y avait même des fleurs sur les tables du pique-nique, que de temps donné en toute discrétion !…

 

La Pentecôte a été vécue comme un temps de grâce. Merci Seigneur... via merci tous les autres. A nous d'accueillir maintenant l'Esprit dans "les pentecôtes au quotidien de nos vies" !…

 

…Merci pour cette belle Pentecôte vécue en paroisse. Enseignement de Jacques, messe à la fois festive et recueillie, détente en gospel…

 

…j'ai vécu des choses inoubliables, rencontré des gens formidables, célébré la pentecôte comme jamais je ne l'avais fait....tout cela grâce au Seigneur…

 

Tout simplement "MERCI" pour cette Pentecôte…

 

Merci de nous avoir permis de vivre des moments aussi forts...Ce week-end restera gravé dans nos mémoires et j'espère que nous pourrons nous procurer le texte du Père Nieuviarts qui a tellement élevé le débat spirituel...Deux jours où l'on s'est senti enrichi les uns des autres…

 

Merci pour cette formidable initiative qui contribue à faire vivre notre doyenné. Bravo pour cette réalisation qui permet de réunir tant de talents…

 

…nous étions tous fiers ,et sommes repartis regonflés !!

 

…merci pour magnifique fête de Pentecôte et pour ce moment intense vécu au moment du baptême…

 

Ayant chanté les Vêpres de la Pentecôte avec l'ensemble Vocal à la Maison Jean Marie Vianney, à la fin de la cérémonie, nous avons eu le droit aux remerciements des abbés à la choral pour cette cérémonie bien mise en évidence et aussi au doyenné qui leur a permis d'être unis par la prière avec les chrétiens du doyenné en ce jour de fête…

 

…Avec grand plaisir je découvre les photos de la belle et magnifique fête de la pentecôte, dont je me réjouis de la réussite... Que de grâces l'Esprit de Pentecôte a données à tous les acteurs présents ,dans une ambiance particulièrement festive. Je serai ravie de vivre cet événement par le DVD…

 

…nous avons vécu une très belle célébration (de beaux chants, une belle participation des enfants, ….)

 

J'ai reçu dimanche un merci que je me dois partager à tous ceux qui ont oeuvré pour la fête de dimanche : superbe célébration, quel régal, quel recueillement, même dans le fond…

 

hier, apothéose de la visite pastorale.... c'était très beau, beau, à la fois à voir et à vivre…"notre coeur n'était-il pas tout brûlant ..." Quel bonheur !..

 

Au lendemain de ces deux jours, nous n'avons qu'un désir : c'est de savoir communiquer notre bonheur et ce souffle de vie a tous ceux que nous rencontrerons au quotidien…

 

…cette magnifique fête de la Pentecôte !!! c'était à la fois grandiose, comme le Très-Haut, et très priant...simple comme l'Esprit et tellement  fraternel, comme notre Seigneur Jésus...je n'ai eu que des échos positifs, mais pas positifs par politesse : non, du vrai, du profond, du vécu... plusieurs m'ont évoqué des moments forts les larmes aux yeux...

dans un climat de simplicité et de fraternité comme je les aime...L' Esprit Saint nous a vraiment conduits et habités ! Que le Seigneur soit béni pour tant de bienfaits!
Bref, que du bonheur…

 

 

 

 

Article publié par Michel LEMAIRE • Publié Mercredi 26 mai 2010 • 6552 visites

Haut de page