retour  Espace prière -  Église Catholique -  Diocèse de Cambrai
account_circle

13 avril 2011

La liberté des enfants de Dieu
Evangile de Jésus-Christ selon saint Jean 8, 31-42
13 avril stp2011 13 avril stp2011   Jésus disait à ces Juifs qui, maintenant, croyaient en lui : “Si vous demeurez fidèles à ma parole, vous êtes vraiment mes disciples ; alors, vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous rendra libres.” Ils lui répliquèrent : “Nous sommes les descendants d’Abraham, et nous n’avons jamais été les esclaves de personne. Comment peux-tu dire : “Vous deviendrez libres” ?” Jésus leur répondit : “Amen, amen, je vous le dis : tout homme qui commet le péché est esclave du péché. L’esclave ne demeure pas pour toujours dans la maison ; le fils, lui, y demeure pour toujours. Donc, si c’est le Fils qui vous rend libres, vous serez vraiment libres. Je sais bien que vous êtes les descendants d’Abraham, et pourtant vous cherchez à me faire mourir, parce que ma parole n’a pas de prise sur vous. Je dis ce que moi, j’ai vu auprès de mon Père, et vous, vous faites aussi ce que vous avez entendu chez votre père.” Ils lui répliquèrent : “Notre père, c’est Abraham.” Jésus leur dit : “Si vous êtes les enfants d’Abraham, vous devriez agir comme Abraham. Et en fait, vous cherchez à me faire mourir, moi qui vous ai dit la vérité que j’ai entendue de Dieu. Abraham n’a pas agi ainsi. Mais vous, vous agissez comme votre père.” Ils lui dirent : “Nous ne sommes pas des enfants illégitimes ! Nous n’avons qu’un seul Père, qui est Dieu.” Jésus leur dit : “Si Dieu était votre Père, vous m’aimeriez, car moi, c’est de Dieu que je suis sorti et que je viens. Je ne suis pas venu de moi-même ; c’est lui qui m’a envoyé.”
 

“Nous n’avons jamais été les esclaves de personne.” Et moi ? Ne m’est-il jamais arrivé de me laisser enfermer par telle ou telle servitude ? Comment en suis-je sorti ? Qu’est-ce qui m’a aidé ? Maintenant encore, je peux me sentir esclave… de moi-même peut-être, de mes habitudes, de mon passé, de mes envies… mais aussi des autres, de leur regard, de leur jugement… J’écoute Jésus me dire : “La vérité vous rendra libres.” Aujourd’hui, avec l’aide de Dieu, je peux encore mettre ma vie dans la belle lumière de la vérité. Recevoir le sacrement du pardon n’est-il pas ce chemin privilégié vers la vérité et la liberté retrouvée… la vraie liberté des enfants de Dieu ?

Fintxt Fintxt  

Vous pouvez déposer un commentaire, une prière ... ici

Lire les paroles déposées ici

Article publié par Equipe Cathocambrai.com • Publié le Mercredi 13 avril 2011 - 00h00 • 1837 visites

keyboard_arrow_up