Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Notre-Dame du Saint Cordon

 

C’était en 1008, alors que la peste provoquait d’innombrables décès dans Valenciennes. Notre Dame se présenta à Bertholin, un saint  ermite des environs de Maing. Celui-ci porta le message de prière, de jeûne, et d’espérance adressé par Marie aux Valenciennois. Après une journée de jeûne et une nuit de prière, Marie entourée d’anges dépose tout autour des remparts un cordon qui sauva la vie de tous ceux qui étaient dans la ville.

1000 ans après, quelles sont nos pestes d’aujourd’hui si proches de nous ? Pestes qui nous tuent à petit feu. Pestes où l’on se laisse enliser. Peste de l’argent facile. Peste des mirages de la publicité, de la télé, du portable. Peste du « tout de suite », du « quand je veux », de l’alcool, du porno, mais aussi de la rancœur, de la jalousie…

Combien de Bertholin nous interpellent au travers de tous les témoignages dans les journaux (La VIE, Le Pèlerin, Panorama, Prier…) ou encore avec les mouvements et services, et par la prière (le chapelet, les groupes de Partage de la Parole, la messe du dimanche).

Marie entendra nos appels. Par le témoignage du « frère ainé dans la foi », par le « service du frère », par la joie de  « vivre un merci dans les sacrements », Marie nous rappelle que le cordon d’aujourd’hui passe par ces hommes et ces femmes qui osent vivre leur baptême et croire dans le coude à coude de la solidarité.

 François Tandonnet

               

 

Vous trouverez une description plus complète à la fiche 33, page 74-75 du livret** « Chemins des Hommes, Chemin de Dieu ».  Ce livret est vendu 10€. Il peut être acheté en librairie, à la maison du diocèse à Raismes et au prieuré du Moustier en Fagne.

 

 

 

 

Article publié par Cathocambrai • Publié Lundi 24 sept 2012 • 1286 visites

Haut de page