Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Pèlerinage enfants - 2ème jour

Après une visite des lieux de vie de Bernadette hier et beaucoup de km dans les mollets, aujourd’hui le pélé-enfant s’est intéressé au monde !

De visite en visite, le petit groupe aux casquettes jaune est allé à la rencontre de missionnaires, de religieuses, de prêtres, de familles, de gens différents … Mais la richesse de la terre n’est-elle pas dans ces multiples différences de cultures, de physiques, de couleur ?

 

 La matinée a débuté par des salutations à notre évêque qui a pris quelques minutes pour expliquer aux enfants les mystère lumineux dessinés à l’extérieur de la basilique du Rosaire, une petite Lucie faisant partie du groupe il nous a donc invité à par la porte de la lumière. Conseil que nous suivons mais la messe démarre au moment de notre visite, nous assistons donc à l’Eucharistie et la visite se fait par la suite.  Les mystères n’ont plus de secret pour le groupe !

 

Nous nous sommes ensuite rendus au pavillon « vocations » et avons eu le témoignage de frère Maxime, lazariste et sœur Monique fille de la charité. Un duo avec un parcours atypique. De sommelier à professeur de philo en passant par le Pérou auprès d’un orphelinat de plus de 1000 enfants, le père Maxime est heureux d’être prêtre et serviteur auprès des plus pauvres. Quant à Sœur Monique elle était comptable, s’est formée pour être puéricultrice et aide aussi des familles en difficulté à Beauvais. Ses parents n’ont jamais accepté sa vocation de religieuse et lui ont tourné le dos mais elle a reçu la grâce de pouvoir surmonter cette douleur qui a vraiment questionné et interrogé les enfants.

 

A la «  petite maison de Bernadette »  alors que les garçons étaient pris en charge par un séminariste pour un jeu sur la vie de la Sainte, les filles confectionnaient un chapelet avec Sœur Mia.

Cette pause récréative terminée, nous sommes allés à l’OCH qui accueille les groupes pour une approche du Handicap. Nous avons rencontré Guillaume et sa maman. Ce dernier âgé de 35 ans à une maladie génétique rare ( ils ne sont que 12 en France à être porteur de cette maladie) ; Il ne parle pas mais communique avec une tablette vocale ; il comprend tout et son handicap ne l’empêche pas d’aller à la rencontre de l’autre …D’ailleurs il en a fait son cheval de bataille puis il est venu s’installer dans les Pyrénées pour témoigner aux groupes de jeunes ou moins jeunes son combat contre la maladie. Son chien Diamant l’aide dans sa vie quotidienne, il est aussi épaulé par sa maman et une aide de vie.

Les enfants étaient impressionnés mais là aussi plein de questions dans leur petite tête !

Ils ont pu partager un moment la vie de Guillaume grâce aux photos de famille. Le handicap ne doit pas faire obstacle aux envies et passion : Guillaume aime le ski, il peint des tableaux, il a même crée une chanson sur les différences, il a fait de la radio….

Une photo de groupe s’imposait avec ce grand jeune homme qui a ravi les cœurs et fait réfléchir petits et grands !

 

Nous étions ensuite attendus au pavillon «  mission » où Sœur Monique qui a passé une grande partie de sa vie en Afrique (Togo, Bénin, Niger et Burkina Faso) auprès des enfants nous a elle aussi apporté son témoignage. Une vidéo sur Zézé a permise au groupe que les enfants d’Afrique portent les mêmes préoccupations que les enfants européens ; nous avons fini le temps de partage avec une danse et un chant africain !

 

A 20h tout le pélé-jeunes s’est retrouvé pour une soirée festive animée par la route service, c’était beau et c’était chouette de clôturer ce deuxième jour de cette manière !

Article publié par Dorothée QUENNESSON • Publié Vendredi 21 août 2015 • 691 visites

Haut de page