Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Premier pas, première découverte

Premiers temps de la visite pastorale de Mgr François Garnier dans le Denaisis

C'est en premier un temps "transversal" aux 4 paroisses qui est visité : comment peut-on regarder le Denaisis autrement qu'avec le défaitisme, ou les préjugés ? Comment se rendre compte que là, dans le Denaisis, il y a des atouts et des enjeux qui peuvent permettre de nous projeter vers l'avenir... à condition que nous le voulions réellement ... à tout niveau ! à commencer par "moi" et l'envie de ne pas baisser les bras !

 

Visite d'une entreprise .     100_3252 100_3252   100_3257 100_3257   100_3255 100_3255   100_3264 100_3264  

 

100_2678 100_2678  Vers 10h, ce mardi 21 octobre... Il faut traverser un parking caillouteux sous une petite bruine pour nous rendre à l'entreprise Paraservices.

Là avec Mr le Maire , mais aussi Mr Robin , directeur de Cabinet de Mr Bocquet, retenu à Paris, et Mr Delattre, directeur du Pôle Développement de la CAPH, avec Mr Leleu, patron "parrain" de paraservices, nous reçevons l'histoire de l'entreprise. " C'est en 2000, après plusieurs mois de chômage, et de différents travaux dans plusieurs entreprises, que nous avons eu l'idée à deux d'ouvrir un bureau d'études: nous avons trouvé un nom, "paraservices", parce que nous voulons être au service du parachèvement (ce qui signifie 'parfaire l'achèvement') et un bureau dans la ruche d'entreprises de Denain.

Puis, nous avons vite croulé sous le nombre de demandes; nous pouvions continuer à ne rester que 2, ou à ouvrir aussi un atelier de réalisation; le travail de l'atelier, avec les bruits, etc... me manquait trop. Grâce aux différents interlocuteurs: la caph, la cci, ... et aussi un ancien conseiller municipal  qui m'a indiqué cette possibilité près de la gare de Wallers, nous avons réalisé ce bâtiment ... Et surtout ce parrainage avec un patron , plus ancien qui a conseillé, donné de son temps... Et aussi avec cet expert comptable qui m'a conseillé de ne dépenser que ce que j'avais en caisse et pas plus...

A ce jour nous sommes 18 salariés, et bientôt 19. En 7-8 ans...

100_3260 100_3260  Nous savons ce que nous savons faire: c'est de la réalisation, d'après les plans , parfois en remaniant avec accord de nos donneurs d'ordre... Mais nous ne sommes ni dans la conceptualisation, ni dans la pose des ouvrages...C'est autour de la charpente métallique.

Nos réalisations vont de l'escalier métallique, à la gare de tramway de Denain, à certaines pièces à changer sur la tour Effeil, aux barrières de sécurité de la ville de Paris que vous voyez de temps en temps à la télé lors de grandes manifestations ou évènements..."

 

Les personnes de la CAPH expliquent la politique des municipalités de la communauté d'agglo, avec l'envie de financer de nombreuses pme, et sans doute , dans un proche avenir, les TPE (très petites entreprises) , et d'accueillir dans l'ensemble du territoire des entreprises à taille humaine où il y a le goût d'entreprendre: ce sont les aides, avec un suivi chaque année de ces aides autour de l'emploi certes, mais aussi avec le dossier "alizé" de domaines de compétences... Ce sont les implantations de zones, ou d'hôtel d'entreprise (possibilité de louer des bâtiments, des bureaux...exemple à Escaudain...)

(voir le projet alizé: http://www.agence-porteduhainaut.com/dispositifs_partenaires.php

voir le site de développement de la caph : http://www.agence-porteduhainaut.com/index2.php )

 

L100_2696 100_2696  a visite de chacun des postes de l'entreprise se fait, avec des explications de Mr Palladini ou de Mr Rousseau; les différentes personnes sont impressionnées... "Nous marchons dans des flux très tendus, acec un marché sur deux mois, avec des commandes à réaliser là, sur 15 jours parfois; ce sont des challenges que nous essayons de remplir avec nos bureaux d'études; nous gagnons souvent des clients par le bouche à oreille..."

Et de voir cet assemblage de 7 piliers qui doivent être réalisés et envoyés avant ce soir... Sur la matinée, 5 seront quasiment finis, avec une précision du tonnerre et un sérieux des ouvriers: peu de paroles entre eux, des regards et chacun sait ce qu'il doit faire ...

 

Monseigneur est interessé, pose des questions... et fait le lien avec les autres entreprises qu'il a visité ailleurs, notamment quand on parle de galvaniser certaines pièces: "c'est une entreprise du Cambrésis qui fait cela, la seule à pouvoir faire des pièces de telle hauteur..."

 

100_2708 100_2708  Vers midi, le travail s'arrête et tous les visages se retrouvent autour d'un verre d'amitié.

Monseigneur se voit offrir un lutrin en inox avec les 4 paroisses du doyenné représentées.

Il a été confectionné par des ouvriers de l'entreprise.

Les échanges commencent .

 

 

 

 

C'est ensuite sous la tonnelle prêtée par la mairie (merci!), sous une très belle table dressée par des enfants avec leurs parents ("ils étaient heureux de faire cela pour vous!" alors Merci à eux) que se partage un repas tout simple...

100_2720 100_2720  "L'entreprise, vous y êtes depuis combien de temps ?" Et on entend les histoires, le passage dans différentes entreprise avant d'aboutir là; "c'est humain ... et on sent que le patron est un ancien ouvrier."

Ailleurs, ce sont des dialogues :" c'est quand même chaud, le travail, on n'a pas le temps de souffler ... le patron, il prend tous les marchés..." "Mais, il peut pas faire autrement, s'il refuse là, on reviendra pas, et alors, on n'aura moins de boulot... Tu sais, il sait ce qu'il fait quand il dit oui..."

"Tu vois, tiot, c'est vrai qu'on n'a pas beaucoup de temps, mais je ne te laisse pas faire de bêtises; l'autre jour, je t'ai arrêté en te disant : 'ici, on ne soude pas comme ça, c'est comme ça qu'on fait', et je t'ai montré. J'aimerai vraiment pouvoir te donner tous mes trucs, tout ce que je sais, mais on n'a pas le temps, et il faut apprendre vite..."

Mais ce sont aussi les blagues, parfois des confidences sur la Vie des uns et des autres .

 

Pour sûr qu'une telle visite a remué les uns et les autres ...

et relancé le goût de l'Espérance ...

Article publié par ste barbe paroisse • Publié Mercredi 22 octobre 2008 • 11265 visites

Haut de page