retour  Histoire et situation du diocèse -  Église Catholique -  Diocèse de Cambrai
account_circle

Saint Druon, le saint berger

Originaire d’Epinoy Carvin en Artois, il est né vers 1118 dans une riche famille de propriétaire terrien.
Orphelin de ses deux parents à sa naissance, il reçoit le baptême et porte le nom de Druon. 
A 14 ans il se sépare de tous ses biens et prend son bâton de pèlerin. Il devient berger et son chemin le mène à Sebourg où il reste six années. Epris de solitude, il part en pèlerinage à Rome où il se rendra neuf fois. Au cours de ces déplacements, il aime rencontrer d’autres bergers.
Il sera condamné à l’immobilité à cause de l’apparition d’une très douloureuse hernie. Il se réfugiera dans une étroite cellule faites de planches et adossée à l’église. Une ouverture percée dans le mur lui permettait d’adorer le saint sacrement.
C’est le mardi de Pâques, le 16 avril 1186, qu’il décède.
 
La tradition dit que Saint Druon a voulu rester dans le village de Sebourg. En effet l’attelage qui emportait son corps, récupéré par sa famille, ne pouvait plus avancer. Saint Druon sera inhumé au milieu de l’église. Cet homme tout simple aimait reprendre le psaume 128 : « Vivre du travail de ses mains, c’est un sort heureux où l’on trouve les plus douces satisfactions »

François Tandonnet

Vous trouverez une description plus complète à la fiche 26 pages 60-61 du livret « Chemins des Hommes, Chemin de Dieu ». Ce livret est vendu 10€. Il peut être acheté en librairie, à la maison du diocèse à Raismes et au prieuré du Moustier en Fagne.

Article publié par Cathocambrai • Publié le Mercredi 14 mars 2012 • 5151 visites

keyboard_arrow_up