Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Samedi 7 mars

Chaque jour je choisis de prier la Parole de Dieu. (Proposition du livret S'il te plaît donne-moi un quart d'heure )

La joie de Dieu

 

ÉVANGILE DE JESUS-CHRIST SELON SAINT LUC 15, 1-3.11-32

0307 STP15 0307 STP15  En ce temps-là, les publicains et les pécheurs venaient tous à Jésus pour l’écouter. Les pharisiens et les scribes récriminaient contre lui : “Cet homme fait bon accueil aux pécheurs, et il mange avec eux !” Alors, Jésus leur dit cette parabole : “Un homme avait deux fils. Le plus jeune dit à son père : «Père, donne-moi la part de fortune qui me revient.» Et le père leur partagea ses biens. Peu de jours après, le plus jeune rassembla tout ce qu’il avait et partit pour un pays lointain où il dilapida sa fortune en menant une vie de désordre. Il avait tout dépensé quand une grande famine survint dans ce pays, et il commença à se trouver dans le besoin. Il alla s’engager auprès d’un habitant de ce pays qui l’envoya dans ses champs garder les porcs. Il aurait bien voulu se remplir le ventre avec les gousses que mangeaient les porcs, mais personne ne lui donnait rien. Alors, il rentra en lui-même et se dit : «Combien d’ouvriers de mon père ont du pain en abondance, et moi, ici, je meurs de faim ! Je me lèverai, j’irai vers mon père, et je lui dirai : Père, j’ai péché contre le ciel et envers toi. Je ne suis plus digne d’être appelé ton fils. Traite-moi comme l’un de tes ouvriers.» Il se leva et s’en alla vers son père. Comme il était encore loin, son père l’aperçut et fut saisi de compassion ; il courut se jeter à son cou et le couvrit de baisers. Le fils lui dit : «Père, j’ai péché contre le ciel et envers toi. Je ne suis plus digne d’être appelé ton fils.» Mais le père dit à ses serviteurs : «Vite, apportez le plus beau vêtement pour l’habiller, mettez-lui une bague au doigt et des sandales aux pieds, allez chercher le veau gras, tuez-le, mangeons et festoyons, car mon fils que voilà était mort, et il est revenu à la vie ; il était perdu, et il est retrouvé.» Et ils commencèrent à festoyer. Or, le fils aîné était aux champs. Quand il revint et fut près de la maison, il entendit la musique et les danses. Appelant un des serviteurs, il s’informa de ce qui se passait. Celui-ci répondit : «Ton frère est arrivé, et ton père a tué le veau gras parce qu’il a retrouvé ton frère en bonne santé.» Alors, le fils aîné se mit en colère, et il refusait d’entrer. Son père sortit le supplier. Mais il répliqua à son père : «Il y a tant d’années que je suis à ton service sans avoir jamais transgressé tes ordres, et jamais tu ne m’as donné un chevreau pour festoyer avec mes amis. Mais, quand ton fils que voilà est revenu après avoir dévoré ton bien avec des prostituées, tu as fait tuer pour lui le veau gras !» Le père répondit : «Toi, mon enfant, tu es toujours avec moi, et tout ce qui est à moi est à toi. Il fallait festoyer et se réjouir ; car ton frère que voilà était mort, et il est revenu à la vie ; il était perdu, et il est retrouvé !»”

 

 

Qu’est-ce qui met de la joie dans le coeur de Dieu ? C’est ce que Jésus nous explique dans cette parabole du père et ses deux fils.

Je prends le temps de lire paisiblement le texte... J’imagine les personnages, fragiles, humains, avec leurs failles.

Un fils qui prend son héritage et gaspille tout dans des plaisirs passagers ; un autre fils, jaloux, qui refuse de se réjouir du retour de son frère.

Et au milieu de cela : un père. Un homme qui guette à la fenêtre pour voir revenir celui qu’il a perdu et qu’il aime.

Un homme qui donne, pardonne et donne encore.

Dieu trouve sa joie dans le retour de tous ceux qui se perdent loin de lui, loin de la vie. Et moi, est-ce qu’il m’arrive de m’éloigner de lui, de l’oublier ?

Aujourd’hui, Jésus m’adresse une invitation : donner de la joie à celui qui m’aime plus que tout. Est-ce que je le veux ? Comment ?

Ce carême peut devenir un chemin de réconciliation pour moi, pour ma joie et la sienne. La route m’amènera peut-être à me jeter dans ses bras…

Fintxt Fintxt  

Article publié par Equipe Cathocambrai.com • Publié Samedi 07 mars 2015 • 626 visites

Le temps de l'Eglise

Jeudi, 12ème Semaine du Temps Ordinaire — Saint Pierre et Saint Paul

Lectures du jour :

> Avec Messe Infos

Actualités de l'Eglise

Classement sans suite de l’enquête concernant Mgr Gaschignard
La Conférence des évêques de France a pris connaissance de la décision de classement sans suite...

[Avis du CCNE] Face aux inquiétudes : un dialogue nécessaire
La Conférence des évêques de France (CEF) a pris connaissance de l’avis rendu le 27 juin par...

Mgr Antoine de Romanet de Beaune, nommé évêque du diocèse aux Armées
Le Pape François a nommé ce mercredi 28 juin le Père Antoine de Romanet, évêque aux Armées...

L’option Benoît
Il existe une version américaine du débat en France entre Erwan Le Morhedec (Identitaires : Le...

Le Pape crée cinq nouveaux cardinaux lors d’un consistoire
Le Pape a créé mercredi cinq nouveaux cardinaux lors d'un consistoire.

Haut de page