retour  Espace prière -  Église Catholique -  Diocèse de Cambrai
account_circle

Mercredi 24 février

Chaque jour je choisis de prier la Parole de Dieu.
(Proposition du livret S'il te plaît donne-moi un quart d'heure )

semaine 1 4 mercredi 24 fevrier semaine 1 4 mercredi 24 fevrier  

Lc 11,29-32
Comme les foules s'amassaient, Jésus se mit à dire : « Cette génération est une génération mauvaise : elle cherche un signe, mais en fait de signe il ne lui sera donné que le signe de Jonas. Car Jonas a été un signe pour les habitants de Ninive ; il en sera de même avec le Fils de l'homme pour cette génération. Lors du Jugement, la reine de Saba se dressera en même temps que les hommes de cette génération, et elle les condamnera. En effet, elle est venue des extrémités de la terre pour écouter la sagesse de Salomon, et il y a ici bien plus que Salomon. Lors du Jugement, les habitants de Ninive se lèveront en même temps que cette génération, et ils la condamneront ; en effet, ils se sont convertis en réponse à la proclamation faite par Jonas, et il y a ici bien plus que Jonas.

Le signe de la mission

Jésus dirait-il que notre génération actuelle est mauvaise ?
Nombreuses seraient les voix à répondre « très mauvaise », « la pire de toutes » !
Or il n’y a rien de nouveau : chaque époque a connu l’ombre et la lumière, la nôtre tout autant.
Ce serait faire un crime contre l’espérance que de condamner notre génération en bloc.

Lorsqu’on parle du « signe de Jonas », on pense tout de suite à son séjour dans le ventre de la baleine pendant trois jours, évoquant la mort et la résurrection du Christ.
Mais le premier signe, n’est-ce pas celui de la mission de ce prophète infatigable, parcourant les rues de Ninive, ville qui n’avait rien à envier à nos cités modernes ?
S’il a mis autant de temps à la traverser, n’est-ce pas parce qu’il s’attardait à rejoindre les perdus de son époque ?

___

Toi qui sais toucher les cœurs,
envoie-nous inlassablement en mission sur les chemins de ce monde,
porter ta présence dans tous les milieux,
à la rencontre de chacun de tes enfants, si précieux à tes yeux.

Article publié par Service com • Publié le Mercredi 24 février 2021 • 219 visites

keyboard_arrow_up