retour  Espace prière -  Église Catholique -  Diocèse de Cambrai
account_circle

Vendredi 4 mars

Chaque jour je choisis de prier la Parole de Dieu.
(Proposition du livret S'il te plaît donne-moi un quart d'heure )

0304_STP2022 0304_STP2022  ÉVANGILE DE JÉSUS-CHRIST SELON SAINT MATTHIEU 9, 14-15

Les disciples de Jean-Baptiste s'approchent de Jésus en disant : « Pourquoi tes disciples ne jeûnent-ils pas, alors que nous et les pharisiens nous jeûnons ? » Jésus leur répondit : « Les invités de la noce pourraient-ils donc faire pénitence pendant le temps où l'Époux est avec eux ? Mais un temps viendra où l'Époux leur sera enlevé, et alors ils jeûneront. »

Absent et présent

Nous n’avons pas la même chance que les disciples ont eue : celle de voir Jésus. Nous sommes dans le temps où « l’Époux nous a été enlevé ». Celui-ci choisit d’autres signes et moyens pour se dire et se donner à nous. L’eucharistie en est une magnifique illustration. Nous sommes les « invités de la noce » pour y partager la Parole et le pain de la vie. Chaque eucharistie est une rencontre entre l’Église du Ciel et celle de la Terre, une communion fraternelle, visible et invisible à la fois. Si l’Époux est absent, il continue de fouler nos routes humaines, mais autrement.
Le jeûne, proposé par Jésus pour vivre ce carême, nous permet de prendre de la distance et de nous détacher de tout ce qui nous encombre, d’aller à l’essentiel et de trouver une vraie liberté intérieure. Mais le jeûne nous fait peur tellement il nous arrache à nos habitudes.

_

Seigneur, montre-moi le jeûne qui te plaît.
La peur de manquer me fait souvent renoncer
à te suivre en eau profonde. Tu ne veux pas
me faire souffrir ; bien au contraire, tu veux dilater
mon coeur pour qu’il ressemble au tien,
plus aimant, plus disponible, plus libre.

 

 

Article publié par Equipe Cathocambrai.com • Publié le Vendredi 04 mars 2022 - 00h30 • 691 visites

keyboard_arrow_up