retour  Espace prière -  Église Catholique -  Diocèse de Cambrai
account_circle

Vendredi 8 avril

Chaque jour je choisis de prier la Parole de Dieu.
(Proposition du livret S'il te plaît donne-moi un quart d'heure )

0408_STP2022 0408_STP2022  ÉVANGILE DE JÉSUS-CHRIST SELON SAINT JEAN 10, 31-42

Les Juifs allèrent de nouveau chercher des pierres pour lapider Jé­sus. Celui-ci prit la parole : “J’ai multiplié sous vos yeux les œuvres bonnes de la part du Père. Pour laquelle voulez-vous me lapider ?” Les Juifs lui répondirent : “Ce n’est pas pour une œuvre bonne que nous voulons te lapider, c’est parce que tu blasphèmes : tu n’es qu’un homme, et tu prétends être Dieu.” Jésus leur répliqua : “Il est écrit dans votre loi : j’ai dit : vous êtes des dieux. Donc, ceux à qui la parole de Dieu s’adressait, la loi les appelle des dieux ; et l’Écriture ne peut pas être abolie. Or, celui que le Père a consacré et envoyé dans le monde, vous lui dites : “Tu blasphèmes”, parce que j’ai dit : je suis le Fils de Dieu. Si je n’accomplis pas les œuvres de mon Père, continuez à ne pas me croire. Mais si je les accomplis, quand bien même vous refuseriez de me croire, croyez les œuvres. Ainsi, vous reconnaîtrez, et de plus en plus, que le Père est en moi, et moi dans le Père.” Les Juifs cherchaient de nouveau à l’arrêter, mais il leur échappa. Il repartit pour la Transjordanie, à l’endroit où Jean avait commencé à baptiser. Et il y demeura. Beaucoup vinrent à lui en dé­clarant : “Jean n’a pas accompli de signe ; mais tout ce qu’il a dit au sujet de celui-ci était vrai.” Et à cet endroit beaucoup crurent en lui.

L'incompréhension source de haine

La vérité gêne, dérange… Cela est de tous les temps.
Pourtant, saurons-nous, comme Jésus, témoigner de la vérité, malgré l’incompréhension, voire le rejet ?
Jésus affirme, une fois encore, que sa vie reste orientée, enracinée, dans la volonté du Père et que rien ni personne ne peut le faire dévier de sa mission de Fils : révéler l’amour universel de Dieu pour tous les hommes.
Pourtant, pour le Juif croyant, entendre que Jésus est le fils de Dieu est impensable, même intolérable : de génération en génération ce peuple a grandi dans la fidélité au Dieu unique révélé à Moïse. Ce déplacement intérieur est impossible, impensable !
Dans nos vies, y a-t-il des déplacements à vivre pour accueillir une autre pensée, une mentalité, une religion différentes de la mienne ? Comment je réagis ? Je me bloque ou je m’ouvre à une différence qui peut m’enrichir ?

_

Seigneur, accompagne-moi
sur le chemin de conversion si difficile.
Aide-moi à quitter ce désir d’avoir raison.

Article publié par Equipe Cathocambrai.com • Publié le Vendredi 08 avril 2022 - 00h30 • 570 visites

keyboard_arrow_up