retour  Espace prière -  Église Catholique -  Diocèse de Cambrai
account_circle

Dimanche 10 avril

Chaque jour je choisis de prier la Parole de Dieu.
(Proposition du livret S'il te plaît donne-moi un quart d'heure )

0410_STP2022 0410_STP2022  ÉVANGILE DE JÉSUS-CHRIST SELON SAINT LUC 19, 28-40

Jésus partit en avant pour monter à Jérusalem. Lorsqu’il approcha de Bethphagé et de Béthanie, près de l’endroit appelé mont des Oliviers, il envoya deux de ses disciples, en disant : « Allez à ce village d’en face. À l’entrée, vous trouverez un petit âne attaché, sur lequel personne ne s’est encore assis. Détachez-le et amenez-le. Si l’on vous demande : “Pourquoi le détachez-vous ?” vous répondrez : “Parce que le Seigneur en a besoin.” » Les envoyés partirent et trouvèrent tout comme Jésus leur avait dit. Alors qu’ils détachaient le petit âne, ses maîtres leur demandèrent : « Pourquoi détachez-vous l’âne ? » Ils répondirent : « Parce que le Seigneur en a besoin. » Ils amenèrent l’âne auprès de Jésus, jetèrent leurs manteaux dessus, et y firent monter Jésus. À mesure que Jésus avançait, les gens étendaient leurs manteaux sur le chemin. Alors que déjà Jésus approchait de la descente du mont des Oliviers, toute la foule des disciples, remplie de joie, se mit à louer Dieu à pleine voix pour tous les miracles qu’ils avaient vus, et ils disaient : « Béni soit celui qui vient, le Roi, au nom du Seigneur. Paix dans le ciel et gloire au plus haut des cieux ! » Quelques pharisiens, qui se trouvaient dans la foule, dirent à Jésus : « Maître, réprimande tes disciples ! » Mais il prit la parole en disant : « Je vous le dis : si eux se taisent, les pierres crieront. »

Les pierres crieront

Alors qu’il s’avance vers sa Passion, Jésus arrive sur le mont des Oliviers, lieu de son arrestation. Pour l’instant, seule compte la mission : « Si eux (mes disciples) se taisent, les pierres crieront. »
Combien cette phrase de Jésus est d’actualité !
Pourtant, tout disciples qu’ils sont, ils ne tarderont pas à l’abandonner ou le renier au moment de la grande épreuve. Jésus, en toute connaissance de cause, confie sa mission à des disciples non fiables, versatiles, peureux, à l’image de notre Église dont nous proclamons chaque dimanche qu’elle est « sainte ».
Or, nous connaissons nombre de ses défauts, de ses faiblesses et de ses péchés ; l’actualité ne cesse de nous le rappeler.
C’est pourtant cette Église-là que le Seigneur a choisie, pour prolonger sa mission dans le monde et porter sa lumière auprès de nos frères.

_

« Si avant de joindre une Église,
j’avais attendu d’en trouver une qui soit parfaite, je
n’en aurais jamais joint aucune ;
et si j’en avais trouvé une, je l’aurais gâchée
dès que je m’y serais joint, puisque ma présence
l’aurait rendue imparfaite.
Cela dit, aussi imparfaite soit-elle,
l’Église est l’endroit sur la terre
qui nous est le plus cher. »

(C. H. Spurgeon, pasteur)

Article publié par Equipe Cathocambrai.com • Publié le Dimanche 10 avril 2022 - 00h30 • 470 visites

keyboard_arrow_up