retour  Vie du diocèse -  Église Catholique -  Diocèse de Cambrai
account_circle

Le témoignage de Sonia, baptisée à Lourdes pendant le pèlerinage 2022

 

 

2022.08.20-lourdes-messecitéStPierre 2 2022.08.20-lourdes-messecitéStPierre 2  Je suis d’une famille de 7, j’ai deux frères et deux sœurs. Mon papa était algérien et ma maman française. Maman avait été élevée par des sœurs et mon papa était athé. Et maman, elle a toujours voulu qu’on soit baptisés, mais en fait- mes frères et sœurs sont plus âgés – quand ils sont allés au catéchisme ça ne se passait pas bien, à ce moment-là il y avait du racisme. Donc quand ils rentraient ils pleuraient donc maman a pris la décision de dire « Voilà on ne va pas le faire, les enfants quand ils seront grands ils se baptiseront »

Donc j’ai deux frères, deux sœurs qui sont mariés donc ils se sont fait baptiser avant le mariage et moi, j'ai toujours attendu. J’ai toujours fait la promesse de le faire mais malheureusement maman a eu une opération du cœur, un cancer et malheureusement elle a eu un souci de santé qui l’a emmené à l’hôpital encore un moment et elle est décédée.

Moi j’ai travaillé pendant 30 ans et j’ai eu un accident de travail, j’ai cassé ma clavicule et j’ai attrapé l’algoneurodystrophie. Ça m’a couté d’être licenciée au bout de 6 ans parce qu’on ne pouvait plus rien faire. Mais malheureusement, je n’ai pas bien accepté mon licenciement et un jour où j’étais très fatiguée, j’ai voulu aller aux toilettes et en fait j’ai glissé, je suis tombée et j’ai cassé mon fémur. Et malheureusement le chirurgien m’a raté. Donc je suis en fauteuil roulant. Et malgré les épreuves que la vie m’a données, j’ai toujours fait la promesse que je me ferais baptiser parce que quand maman, elle a été malade, quand papa, il a commencé à vieillir et à être malade, j’ai toujours tiré ma force en me disant que j’allais y arriver et j’ai toujours demandé à Dieu de m’aider dans ces épreuves.

Et puis malheureusement, papa est parti depuis 2018, et puis je me suis dit qu’il fallait absolument me faire baptiser et un jour, j'ai reçu dans ma boite aux lettres « Caméra » (le journal paroissial). Je le recevais régulièrement, mais je n’y prêtais pas vraiment attention. Et puis cette fois-ci, j'ai bien regardé, j’ai vu qu’il avait un pèlerinage à lourdes du 17 au 23 août. Et puis bon, j'ai téléphoné, une première fois et en fait ça n’a pas répondu. Donc j’ai rangé le journal et puis en recherchant quelques papiers, je suis retombée dessus et j’ai dit « il faut que j’appelle ». J’ai rencontré Mme D. et je lui ai expliqué mon vœu de baptême. Et ça s’est fait comme par magie, parce qu’en fait, elle m’a fait rencontrer Mme B. et tout s’est mis en route.

Je pensais que c’était mission impossible, mais en fait, je me suis rendu compte que c’était plus que facile d’avoir de l’aide pour arriver à ce que je voulais.

Et puis je suis arrivée à Lourdes, j’ai été très heureuse de rencontrer toutes les personnes et de voir comment elles sont dévouées aux autres. C’est quelque chose qui m’a beaucoup marquée parce que je suis toujours seule.

Et j’ai vécu mon baptême comme par magie et vous allez peut-être vous moquer mais j’avais l’impression que mes parents étaient auprès de moi. Pour rien au monde je ne regrette ce que j’ai fait, j’en suis très heureuse.

En fait je voulais un baptême très simple très privé mais j’ai su que ce serait plus important on va dire- en fait c’est comme une bénédiction.

Comme étant adulte c’était encore plus grand, je l’ai ressenti comme ça. Si j’avais été baptisée bébé, bon je pense que j’aurais plus de souvenir. Malgré la peur du monde en fait je me suis laissé porter.

Comme je n’ai plus de famille – pas parce que je n’en ai pas, mais parce qu’avec mon handicap, on m’a laissée – j’ai rencontré Mme B. qui a accepté d’être ma marraine et Mr R. qui accepté d’être mon parrain. Des gens me tendaient la main alors qu’on ne me l’a jamais tendue.

Je n’ai jamais été entourée comme ça depuis le départ de mes parents.

Article publié par Service communication • Publié le Mercredi 24 août 2022 • 1365 visites

keyboard_arrow_up