retour  Doyenné de Cateau-Cambrésis -  Église Catholique -  Diocèse de Cambrai
account_circle

Temps de prières pour l'unité des Chrétiens

Ce vendredi 21 janvier, le doyenné s'est rassemblé à Solesmes pour un temps de prière avec les catholiques et protestants. Cette année, nous étions invités à être comme les mages.

Comme chaque année, la troisième semaine de janvier est celle de la prière pour l'unité des Chrétiens. Aux quatre coins du monde, catholiques, orthodoxes et protestants vont se réunir pour prier pour l'unité visible de l'Eglise. Chez nous ce rassemblement a eu lieu en l'église de Solesmes. 

Une cinquantaine de personnes avaient fait le déplacement pour, à l'image des rois mages, adorer et rendre hommage à Celui qui nous rassemble ! Comme eux, laissons-nous guider vers la lumière de cette étoile; puis à notre tour devenons des lumières qui guident les autres vers le Sauveur !

Cette année, en effet, les textes avaient été préparés par le Conseil des Eglises du Moyen-Orient et s'inspiraient de la visite des mages au roi nouveau-né. Nous avons invoqué l'Esprit Saint, chanté les psaumes et écouté la Parole de Dieu. 

Après l'écoute de l'Evangile, la prédication nous demande de nous mettre en route : " Les mages sont des astrologues, à leur époque l'étoile qui apparaît est pour eux un signe céleste. Elle éveille leur curiosité et les fait mettre en route vers Celui qui vient de naître. Hérode s'avère être un ennemi qui veut coûte que coûte garder son pouvoir. Les mages qui l'ont bien compris ne retourneront pas lui indiquer où se trouve l'enfant. Ils se rendent à la crèche et se prosternent en signe d'humilité, ils ont trouvé la lumière dans cette étable. Nous aussi, nous pouvons la chercher pour qu'elle éclaire nos ténèbres. Cette lumière n'a pas de frontière, n'a pas de barrières de langages ou de cultures. Sommes-nous prêts aux changements qu'elle provoquera dans nos vies ? L'étoile de la grâce rayonnera sur les chemins de l'inattendu sur lequel Jésus nous attend et nous précède. Sommes nous prêts à prendre la route ? "

 Un temps de silence permet à chacun de faire le point sur son état de vie. Dois-je ou pas accepter le défi de ce début d'année et oser chercher la lumière ? Nous récitons ensuite le credo de Nicée selon la tradition des Eglises orientales. 

Dans le choeur est intallée une toile qui représente le firmament, chacun est invité à la suite des mages à se mettre en route et d'y fixer une étoile ! Nous ajoutons ainsi nos propres étoiles au ciel, unissant nos dons et prières pour l'unité visible de l'Eglise. 

Nous prions ensuite à la suite des Rois Mages et de leur parcours :

  • pour les communautés chrétiennes du monde entier riches de leur diversités de cultes et de traditions
  • pour les enfants des régions du monde où il y a la violence, la famine et la guerre
  • pour les réfugiés et les personnes déracinées
  • pour le dialogue entre les religions
  • pour nos Eglises dans ce monde en mutation

Le Notre Père et le cantique de Siméon ont conclu notre rencontre. Une nouvelle fois, à cause des mesures sanitaires, le temps convivial a été annulé mais les échanges se sont poursuivis dans l'église.

Bonne route à la recherche de la Lumière que nous trouverons dans l'Ecoute de la Parole, l'écoute des autres et dans l'amour que nous donnerons. 

Article publié par Dorothée QUENNESSON • Publié le Dimanche 23 janvier 2022 • 963 visites

keyboard_arrow_up