retour  Vie du diocèse -  Église Catholique -  Diocèse de Cambrai
account_circle

Une ordination peu ordinaire !

Deux lieux pour suivre sur grand écran, une cathédrale accueillante pour un minimum de personnes, protocole sanitaire oblige mais une retransmission suivie jusqu'au Sénégal !

Voir la vidéo de la célébration

Maxence avait hâte de devenir prêtre, la crise sanitaire liée au Covid-19 n’aura pas empêché son ordination presbytérale mais elle aura eu un impact sur l’organisation et la participation des fidèles !

En effet lors de ces jours de fête, la cathédrale est souvent trop petite pour accueillir les amis, la famille, les paroissiens, les diocésains qui veulent s’associer à ce bel évènement qu’est une ordination sacerdotale.

Maxence infirmier de formation a été rappelé pendant la crise au CHU de Lille où il travaillera encore quelques semaines, il connaît bien les conséquences des imprudences et surtout les dégâts du virus sur les plus faibles d’entre-nous. Pour sa messe d’ordination le port du masque est obligatoire, le mètre de distanciation physique a été calculé pour l’emplacement des participants et les invités sont limités.

La garde Notre Dame veille et surveille, les entrées sont vérifiées via le carton d’invitation et n’entre que celle ou celui qui est sur la liste ! Maxence a conscience que beaucoup n’ont pu se rendre à la cathédrale pour vivre avec lui cette nouvelle étape. Mais plus que d’autres il sait aussi que le protocole sanitaire doit être respecté.

Alors à Landrecies dans sa ville natale, un grand écran a été déployé à l’église St Pierre et on peut suivre la retransmission en direct de la messe d’ordination. Pour les cambrésiens qui connaissent Maxence puisque depuis 2 ans il vit à Cambrai, c’est l’église St Géry qui accueille aussi ceux qui ne peuvent se rendre à la cathédrale et ils suivent également la retransmission sur grand écran.

Le beau temps permet la procession de la sacristie à l'entrée principale de la cathédrale. Derrière les masques on devine quand même cette joie d'être enfin réuni pour une belle cérémonie, le diocèse se retrouve enfin après tous ces semaines de confinement et de fêtes annulées ou reportées. Le clergé n'est pas au grand complet puisque là aussi il a fallu limiter les venues !

Les présents sont heureux d'être aux premières loges de cet évènement diocésain qui restera dans les annales de la cathédrale !

La cérémonie débute avec la présentation du candidat et ses aptitudes à devenir prêtre; ce sont l'équipe d'accompagnement et le supérieur du séminaire Jean-Luc Garin qui détaillent le parcours de Maxence. Servant d'autel, musicien, sénégalais de coeur, artiste dans l'âme ( il connait quasi tous les musées de France et de Belgique), infirmier et serviteur dans le sens noble du terme, pélerin (Lourdes, Taizé..).Les deux parties s'attachent à dire qu'il est prêt pour franchir avec toute la communauté cette nouvelle étape.

Mgr Dollmann dans son homélie, précise l'importance pour le prêtre de reconnaître les autres comme frères puis de célébrer surtout les deux sacrements de la vie : L'Eucharistie et la Réconciliation. Deux sacrements que le Christ donne lors de sa Passion. En ce 21 juin, il prend la figure de Saint Louis de Gonzague comme exemple, le monde a besoin de saints, a besoin d'hommes et de femmes pour guider nos vies, nos orientations et notre envie de sainteté. Pour Maxence,  infirmier en secteur Covid, durant tout le confinement, cet homme lui parle. Saint Louis offre très jeune sa vie à Dieu, il est proche de ses frères, les petits et les faibles. Lors de l'épidémie de peste de 1590 il prend soin des malades et meurt lui même de la peste. "Sous le regard d'un tel saint - nous dit Mgr Dollmann , l'Amour du Christ nous presse pour une fidélité à la Parole" Merci Maxence, merci aux prêtres d'en être les fidèles serviteurs conclut-il.

La liturgie de l'ordination débute avec l'invocation à l'Esprit Saint. Après l'engagement de l'ordinand, c'est le moment de la prostration. L'assemblée prie pendant ce temps les saints et saintes de Dieu, ceux qui portent Maxence, les diocésains, les théologiens, les Pères de l' Eglise, ceux qui l'aident, qui l'aideront, ceux qui ont marqué leur époque, des connus ou moins connus, des hommes et des femmes que nous pouvons imiter.

Puis les prêtres présents à la suite de l'archevêque impose les mains à Maxence, tout se fait en silence dans une grande solennité qui revêt l'importance du moment ! Au moment de la vêture, l'émotion doit être palpable chez les Landreciens qui suivent la cérémonie : ce sont deux enfants du village qui sont à l'écran, Benjamin ordonné il y a 5 ans jour pour jour, remet à son petit frère Maxence ( frère d'ordination) la chasuble. Il prend beaucoup de soin à la mettre correctement et ne peut s'empêcher deux petites tapes discrètes dans le dos du jeune prêtre en signe de bienvenue. Joli moment de complicité et d'émotion pour qui connaît les deux garçons !

Maxence reçoit ensuite des mains de Mgr Dollmann l'onction sur les mains puis le calice et la patène qu'il va poser sur l'autel pour démarrer la liturgie Eucharistique. A cause de la situation sanitaire, les gestes de paix et baisers fraternels sont transformés en un inclinaison sincère envers ses frères prêtres, diacres et l'assemblée.

La communion est donnée par Maxence aux membres de sa famille. Avant la bénédiction finale, Mgr Dollmann donne pour mission à Maxence d'être prêtre à Cambrai et d'achever son mémoire de théologie !

Maxence, tout joyeux, et on peut le lire dans ses yeux et l'entendre dans sa voix, remercient tous ceux qui l'ont aidé à l'organisation de cette journée, ceux qui l'ont encouragé dans cette voie qui est celle de suivre le Christ, ceux qui l'ont porté, accompagné dans les bons ou les mauvais jours, il remercie chaleureusement sa famille, ses amis. Il propose de bénir chacun, chacune sur le parvis en respectant bien sûr les distances et en portant le masque !

Les échanges et félicitations ont pu se poursuivre lors du vin d'honneur à l'archevêché.

 

 

 

Article publié par Dorothée QUENNESSON • Publié le Lundi 22 juin 2020 • 2153 visites

keyboard_arrow_up