retour Vie du diocèse - Église Catholique - Diocèse de Cambrai
account_circle

Un Saint Cordon sous le signe de l’Espérance !

le 1011ème pèlerinage à Notre Dame du St Cordon s'est déroulé dans la fraîcheur, plus de deux mille cinq cent pèlerins rassemblés sur la place d'armes pour honorer celle qui les a délivrés de la peste et dont on fêtait la nativité ce 08 septembre

Retrouver la messe en replay video ici

Mgr Dollmann, présent une heure avant le début de la messe, prend le temps de saluer les fidèles ou bénévoles dans l’installation et la préparation de la fête !

Quelques averses viennent perturber le travail mais rien de bien méchant !

9h00 : Notre Dame fait son entrée, c’est la seule qui passe sans effectuer le contrôle policier !

Accompagnée de ses fidèles royers, des servants et du clergé, elle fait le tour de la place d’armes et est ensuite installée sur le podium couvert pour la durée de l’Eucharistie.

Dans son mot d'accueil, Mgr Dollmann a la douloureuse sensation que l’histoire se répète il y a un an, nous venions d’enterrer le Père Garnier, et là nous unissons nos prières pour le repos de l’âme de l’abbé Michel Masclet. Nous les confions ainsi que le Père Xavier Bris à la tendresse de notre mère du Ciel qui saura les accueillir et les conduire à son Fils Jésus.

Nous fêtons en ce jour la nativité de la Vierge Marie et Mgr Dollmann salue et remercie les religieux (ses), moines et moniales, les laïcs consacrés qui pour beaucoup d’entre eux prononcent leurs vœux un 08 septembre ! C’est une grâce pour un diocèse d’avoir des communautés de consacrés….

Les invités pour ce 1011ème pèlerinage sont Mgr Olivier Leborgne, évêque d’Amiens et vice–président de la conférence des évêques et l’abbé Jacques Nieuvarts (le prédicateur de la neuvaine) originaire du Nord, assomptionniste et rédacteur du mensuel « prions en église ».

Mgr Leborgne nous rappelle qu’il est bon de demander à Notre Dame de nous libérer des fléaux du péché. Dans son homélie il nous confie être né dans une famille pratiquante mais pas mariale. Il se pose la question pourquoi donner tant de place à Marie dans la foi ? Seul le Christ est le centre….

« Mais depuis quelques années, il reconnaît que Marie a surgi dans sa vie et c’est une catapulte qui nous lance vers Jésus. Sur la croix, les paroles du Christ «  voici ta Mère, voici ton Fils » sont celles du testament de Jésus !

Quand Dieu nous appelle et se donne, il nous confie une mission c’est ce que nous révèle Marie ; aux yeux du monde qui que nous soyons, nous avons un prix d’éternité….Dieu ne nous utilise pas pour nous jeter ensuite ! Tous ceux qu’il a rendus justes, il leur donne sa Gloire.  Le monde, la société, l’Eglise sont en crise, c’est en regardant Marie que nous pourrons oser affronter les défis de notre temps. Tout Homme est revêtu d’une dignité et c’est en partant de celle-ci que nous pourrons relever ces défis humains, écologiques, économiques et sociaux »

Mgr Leborgne nous rappelle aussi que l’Amour, la charité et la foi éclairent l’intelligence. L’Amour nous dispose à être non pas angélique mais prêt à accueillir cette puissance de résurrection pour oser nous engager dans les débats de la société actuelle. A quelques mois d’élections municipales, il est bon d’entendre ce sage conseil et de comprendre que la société ne se fera pas sans nous ! Que chacun s’investisse et ose dire et s’engager contre des lois qui ne respectent pas la dignité de l’Homme !

La messe se poursuit par la prière universelle, les intentions ne manquent pas : des Bahamas aux migrants, des malades aux agonisants, des endeuillés aux affamés, la Terre souffre du manque d’humanité et de charité, mais la prière est pleine d’espérance et de ces maux ne peut jaillir que la lumière !

Après le temps eucharistique, vient celui des remerciements, c'est le recteur le père Jean-Marie Launay qui s'en charge puis le diacre Eric Hautcoeur organise l'envoi des groupes pour suivre Notre Dame du St Cordon dans son petit tour de ville au son de l'harmonie d'Haspres !

Comme l'an dernier, des groupes de 8 à 10 personnes seront les messagers de Marie dans la ville puisqu'elle ne peut plus être brancardée comme elle l'était avant le plan vigipirate; c'est une nouvelle expérience qui porte du fruit et qui permet aux uns et aux autres d'échanger, de prier, de chanter et de partager.

Le pèlerinage s'achèvera dimanche prochain....Que Notre Dame du St Cordon accorde ses grâces à celles et ceux qui se confient à elle pour que nous osions accepter la mission que son Fils nous donne de vivre ici bas !

Article publié par Dorothée QUENNESSON • Publié le Dimanche 08 septembre 2019 • 1023 visites

keyboard_arrow_up