Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Samedi 12 mars

Chaque jour je choisis de prier la Parole de Dieu.
(Proposition du livret S'il te plaît donne-moi un quart d'heure )

Cacophonie

 

ÉVANGILE DE JÉSUS-CHRIST SELON SAINT JEAN 7, 40-53

Jésus enseignait au temple de Jérusalem. Dans la foule, on avait en­tendu ses paroles, et les uns disaient : “C’est vraiment lui, le grand prophète !” D’autres disaient : “C’est lui le Messie !” Mais d’autres encore demandaient : “Est-ce que le Messie peut venir de Galilée ? L’Écriture dit pourtant qu’il doit venir de la descendance de David et de Bethléem, le village où habitait David !” C’est ainsi que la foule se divisa à son sujet. Quelques-uns d’entre eux voulaient l’arrêter, mais personne ne mit la main sur lui. Voyant revenir les gardes qu’ils avaient envoyés arrêter Jésus, les chefs des prêtres et les pharisiens leur demandèrent : “Pourquoi ne l’avez-vous pas ramené ?” Les gardes répondirent : “Jamais un homme n’a parlé comme cet homme !” Les pharisiens leur répliquèrent : “Alors, vous aussi, vous vous êtes laissés égarer ? Parmi les chefs du peuple et les pharisiens, y en a-t-il un seul qui ait cru en lui ? Quant à cette foule qui ne sait rien de la Loi, ce sont des maudits !” Parmi les pharisiens, il y avait Nicodème, qui était allé précédemment trouver Jésus ; il leur dit : “Est-ce que notre loi permet de condamner un homme sans l’entendre d’abord pour savoir ce qu’il a fait ?” Ils lui répondirent : “Alors, toi aussi, tu es de Galilée ? Cherche bien, et tu verras que jamais aucun prophète ne surgit de Galilée !” Puis ils rentrèrent chacun chez soi.

 

Jésus est venu apporter la paix, la joie, l’amour. Il est venu réconcilier les hommes entre eux : c’est ce qu’on dit ! Mais là, nous voyons la division croître : les uns disent une chose, les autres comprennent autrement, les gardes romains, au grand dam des pharisiens, sont séduits par les paroles de Jésus ! Entre les “c’est lui', “ce n’est pas lui !', “mais qui est-ce ?', on ne sait plus quoi penser...

Des renversements, des retournements, des déplacements s’opèrent.

Aujourd’hui, dans cette vie agitée, bousculée, toute pleine de bruits, d’opinions politiques et religieuses si différentes, quand elles ne s’opposent pas avec violence, comment est-ce que je perçois le message de paix et d’amour de Jésus ?

 

Fintxt Fintxt  

Article publié par Service com • Publié Samedi 12 mars 2016 - 00h01 • 339 visites

Actualités de l'Eglise

En 2017, la DCC fête ses 50 ans
Chaque année, la Délégation Catholique pour la Coopération (DCC) accompagne et envoie plus de...

Commentaires du dimanche 26 février
26 février 2017, 8éme dimanche du temps ordinaire, commentaires des lectures bibliques,...

Homélie du dimanche 26 février
Huitième dimanche du Temps Ordinaire

Mgr Luc Ravel nommé archevêque de Strasbourg
Le Pape François a nommé, ce samedi 18 février, Mgr Luc Ravel archevêque du diocèse de...

« Silence » : Rien ne sert de mourir, il faut partir au loin
Fiche de l’Observatoire Foi et Culture (OFC 2017, n° 7) sur le film de Martin Scorsese,...

Haut de page