Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Dimanche 27 mars

Chaque jour je choisis de prier la Parole de Dieu.
(Proposition du livret S'il te plaît donne-moi un quart d'heure )

Un bruit qui court

 

ÉVANGILE DE JÉSUS-CHRIST SELON SAINT JEAN 20, 1-9

0327  STP16 0327 STP16  Le premier jour de la semaine, Marie-Madeleine se rend au tombeau de grand matin, alors qu’il fait encore sombre. Elle voit que la pierre a été enlevée du tombeau. Elle court donc trouver Simon-Pierre et l’autre disciple, celui que Jésus aimait, et elle leur dit : “On a enlevé le Seigneur de son tombeau et nous ne savons pas où on l’a mis.” Pierre partit donc avec l’autre disciple pour se rendre au tombeau. Ils couraient tous les deux ensemble, mais l’autre disciple courut plus vite que Pierre et arriva le premier au tombeau. En se penchant, il voit que le linceul est resté là ; cependant, il n’entre pas. Simon-Pierre, qui le suivait, arrive à son tour. Il entre dans le tombeau, et il regarde le linceul resté là, et le linge qui avait recouvert la tête, non pas posé avec le linceul, mais roulé à part à sa place.

C’est alors qu’entra l’autre disciple, lui qui était arrivé le premier au tombeau. Il vit et il crut. Jusque-là, en effet, les disciples n’avaient pas vu que d’après l’Écriture, il fallait que Jésus ressuscite d’entre les morts.

 

 

De bon matin, le cœur encore tout endolori d’avoir été au pied de la croix, Marie-Madeleine se rend près du tombeau.

Quoi de plus naturel que de vouloir être proche de celui qu’on aime, alors que le calme est enfin revenu ! Où pourrait-elle aller ailleurs que là ?

Stupeur !

Le tombeau est vide !

C’est en courant qu’elle va trouver Simon-Pierre pour le lui dire.

Le tombeau est vide !

C’est en courant que Simon et “l’autre disciple” (serait-ce moi ?) arrivent au tombeau, mais...

Le tombeau est vide !

 

Le tombeau est vide... enfin presque...

Restent là le linceul et le linge qui recouvrait la tête de Jésus. Mais tout ce vide se remplit tout à coup d’une espérance folle lorsque “l’autre disciple” se penche et voit. “Il vit et il crut.”

Le silence va laisser place maintenant au chant du Ressuscité, à la bonne nouvelle qui vient me remplir de stupeur. Depuis près de deux mille ans, il y a un bruit qui court. Il est ressuscité !

Et moi, est-ce que je vais continuer à répandre la rumeur dans ce monde ?

 

Fintxt Fintxt  

Article publié par Service com • Publié Dimanche 27 mars 2016 • 845 visites

Le temps de l'Eglise

Lectures du jour :

> Avec Messe Infos

Actualités de l'Eglise

Vermeer catholique ?
L’exposition parisienne pour laquelle on ne fait qu’une heure de queue à condition d’avoir...

Le Patriarche œcuménique Bartholoméos à Taizé
Le patriarche Bartholoméos de Constantinople s’est rendu à Taizé dans la communauté...

Commentaires du dimanche 30 avril
23 avril 2017, 2éme dimanche de Pâques, commentaires des lectures bibliques, Marie-Noëlle...

L’accord de Paris sur le climat : de la COP 21 à la COP 22 à Marrakech
L’Accord de Paris de décembre 2015 de lutte mondiale contre le changement climatique a été...

Homélie du dimanche 30 avril
Troisième dimanche de Pâques

Haut de page