Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Dimanche 14 février

Chaque jour je choisis de prier la Parole de Dieu.
(Proposition du livret S'il te plaît donne-moi un quart d'heure )

Échec ? Pour qui ?

 

ÉVANGILE DE JÉSUS-CHRIST SELON SAINT LUC 4, 1-13

0214 STP16 0214 STP16  Jésus, rempli d’Esprit saint, quitta les bords du Jourdain ; dans l’Es-prit, il fut conduit à travers le désert où, pendant quarante jours, il fut tenté par le diable. Il ne mangea rien durant ces jours-là, et, quand ce temps fut écoulé, il eut faim. Le diable lui dit alors : “Si tu es Fils de Dieu, ordonne à cette pierre de devenir du pain.” Jésus répondit : “Il est écrit : l’homme ne vit pas seulement de pain.” Alors, le diable l’emmena plus haut et lui montra en un instant tous les royaumes de la terre. Il lui dit : “Je te donnerai tout ce pouvoir et la gloire de ces royaumes, car cela m’a été remis et je le donne à qui je veux. Toi donc, si tu te prosternes devant moi, tu auras tout cela.” Jésus lui répondit : “Il est écrit : c’est devant le Seigneur ton Dieu que tu te prosterneras, à lui seul tu rendras un culte.” Puis le diable le conduisit à Jérusalem, il le plaça au sommet du temple et lui dit : “Si tu es Fils de Dieu, d’ici jette-toi en bas ; car il est écrit : il donnera pour toi, à ses anges, l’ordre de te garder ; et encore : ils te porteront sur leurs mains, de peur que ton pied ne heurte une pierre.” Jésus lui fit cette réponse : “Il est dit : tu ne mettras pas à l’épreuve le Seigneur ton Dieu.” Ayant ainsi épuisé toutes les formes de tentations, le diable s’éloigna de Jésus jusqu’au moment fixé. Lorsque Jésus, dans la puissance de l’Esprit, revint en Galilée, sa renommée se répandit dans toute la région.

 

Je regarde Jésus assailli par de multiples tentations. Alors que le diable déploie des moyens extravagants pour le séduire, Jésus a pour seule défense les Écritures, parole de Dieu. S’appuyant sur elles, il met le diable en échec.

Les tentations, je connais aussi. Celle, par exemple, d’arrêter un chemin de carême à peine commencé en disant : “À quoi bon ? Je n’y arriverai jamais !”

En relisant cette page d’Évangile, je demande à l’Esprit Saint la force d’entrer, avec Jésus, au désert. Je le remercie de ne jamais me laisser seul. J’accepte de regarder dans la lumière les tentations auxquelles j’ai si souvent cédé. Je me laisse gagner par la prière. J’accepte que Dieu me regarde tel que je suis. Je lui demande de m’aider à changer de chemin en renonçant à certaines habitudes ou certitudes sur moi-même et sur les autres.

Jésus, apprends-moi, comme toi, à m’appuyer sur la parole de Dieu avec confiance et simplicité, à savoir me relever chaque fois que je tombe.

Fintxt Fintxt  

Article publié par Equipe Cathocambrai.com • Publié Dimanche 14 février 2016 - 00h00 • 615 visites

Actualités de l'Eglise

Mgr Doré : « Les évêques émérites restent serviteurs de l’Eglise »
Mgr Joseph Doré, archevêque émérite de Strasbourg, publie, avec le Père Bernard Xibaut,...

Volontariat dans l’Eglise : Mgr Garnier et Mgr Gobilliard témoignent
Mgr Emmanuel Gobilliard Alors que la Délégation Catholique pour la Coopération (DCC) fête ses...

Assemblée plénière de printemps 2017 : discours d’ouverture par Mgr Georges Pontier
DISCOURS D’OUVERTURE par Mgr Georges PONTIER Archevêque de Marseille, président de la...

Commentaires du dimanche 2 avril
2 avril 2017, 5éme dimanche du Carême, commentaires des lectures bibliques, Marie-Noëlle Thabut,...

Europe, le pape François y croit
Le pape François a apporté, vendredi 24 mars 2017, un soutien appuyé au processus européen,...

Haut de page