Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Enseignement de Mgr Vincent Dollmann

Dimanche 19 août à la basilique Sainte Bernadette

Lors de son enseignement à Sainte Bernadette, Mgr Dollmann nous a parlé des œuvres de miséricorde.

 

Le thème de cette année « Faites tout ce qu’il vous dira », nous invite tous à être disciples de Jésus.

 

« Le pape François pour l’année de la miséricorde, nous a invité à renouer avec les œuvres de Miséricorde », Mgr Dollmann nous rappelle que ces œuvres ne sont pas juste des œuvres corporelles mais aussi spirituelles.

 

Il nous invite à « laisser pénétrer en nous,  d’avantage que le chemin de la miséricorde, l’Evangile », à ne pas en rester aux discours mais à les renouveler dans nos vies pour que nous nous enracinions, par les œuvres de miséricorde, dans l’amour de Dieu.

 

Il nous a rappelé que Jésus a rendus indissociables l’amour de Dieu et du prochain : « c’est ça la nouveauté » et ainsi les œuvres de miséricorde deviennent un chemin de renouveau pour vivre la grâce de l’Evangile et la vie nouvelle.

 

« Au seuil de nos vies nous serons jugés sur l’amour.»  Cette maxime St Jean de la Croix, nous  rappelle Mgr Dollmann, montre que nous pouvons tous vivre ces œuvres de miséricorde.

 

Il a insisté : « les œuvres de miséricordes préfigurent d’abord la Justice ». Chacun peut faire quelque chose pour que la justice soit mieux mise en œuvre dans notre société, pour ne pas faire de «pseudo-miséricorde, trop laxiste » et ne pas endormir les consciences et écarter les problèmes.

 

Il en a profité pour nous faire remarquer que « Charité et Justice sont étroitement liées pour donner sa place à chacun ».

Comme il aime à le dire, nous ne devrions pas dire « les malades» mais les « personnes malades», nous devons entrer en relation avec la personne et ne pas s’arrêter à sa fonction, son statut pour réellement entrer en relation avec chacun. Garder cela à l’esprit, nous permet de comprendre que chacun est un être complet avec toutes ses dimensions, ses préoccupations.

 

Il nous invite à la vigilance et au discernement, à agir avec notre sagesse, notre intelligence et notre cœur.

 

Enfin Mgr Dollmann nous a parlé de ses derniers contacts avec Mgr Garnier, de la préparation des funérailles mais aussi surtout de son attachement à « mon archevêque » comme il le dit.

Il a terminer en rappelant  quelle belle grâce, c’est pour Mgr Garnier d’être entré au ciel le jour de la « Dormition», cette fête qui lui tenait tellement à cœur.

 

Vidéo de l'enseignement - début

 

Vidéo de l'enseignement - suite et fin

Article publié par Service com • Publié Dimanche 19 août 2018 • 324 visites

Haut de page