Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Juifs & Israéliens

Etre juif en France et Israëlien à Jérusalem

le Lundi 18 fév 2002

Le judaisme, depuis des siècles, a écrit son histoire sur une succession d'oppressions, de pogroms, de ghettos pour finir par cette immonde théorie de la "solution finale nazie".
Pour toutes ces raisons, ce peuple mérite compassion et protection. Mais comment comprendre après tant de haines subies, cet acharnement à humilier le peuple palestinien réduit à survivre d'expédients à défaut de pouvoir s'organiser sur un territoire aux frontières clairement définies, autour d'institutions ayant disposé de suffisamment de temps pour s'imposer à toutes les factions et minorités nourries et entretenues par des décennies d'humiliation et de violence.
Avoir peur d'être juif en France, évoque immanquablement, la peur et la difficulté d'être palestinien en Palestine.
Israël ne pourra éternellement remettre à plus tard le développement d'un véritable état palestinien à ses côtes. Un jour la démographie palestinienne et, plus largement musulmane le submergera.
Ariel Sharon semble ne plus écouter personne. Son obstination rejaillit jusqu'au sein de la communauté juive du Nord : c'est injuste mais, hélas, presque comprehensible.
On ne peut être juif en France sans pâtir de ce que font les israëliens en Israël.
Pour autant, cela n'exclut nullement la France et les français de régler enfin clairement, leurs rapports avec la jeune communauté d'origine musulmane dans l'hexagone car à trop fermer les yeux on devient complice.
Voila pourquoi l'Europe doit, désormais, peser de tout son poids dans le conflit du Moyen-Orient pour, ensuite, permettre à chaque pays de régler, au fond la question du respect des règles de vie en société avec les minorités musulmanes incontrolées.

Michel Dussart - d'après un article de J-C Branquart - "Autrement dit"

Article publié par Michel Dussart • Publié Lundi 18 février 2002 - 16h32 • 1860 visites

Haut de page