retour  Année 2002 -  Église Catholique -  Diocèse de Cambrai
account_circle

A Caudry, Fête de Sainte Maxellende

Cette année ce sont les chrétiens de l’ensemble du secteur, future paroisse nouvelle, qui se sont retrouvés à la basilique de Caudry pour prier, fêter et vénérer Ste Maxellende.

la procession derrière la basilique la procession derrière la basilique   Dès 10h, les premiers fidèles s’installaient dans la Basilique largement fleurie et décorée pour l’occasion, bientôt rejoints par les malvoyants et leurs accompagnateurs.

A la suite des servants d’autel, venus de Audencourt, Beaumont, Beauvois, Béthencourt, Caudry, Fontaine au Pire, Inchy et Quiévy, un représentant de chaque « clocher » s’avançait dans la procession, portant un cierge, qui allait être déposé autour de Ste Maxellende. La « flamme de chaque communauté » brillait ainsi aux pieds de Ste Maxellende, elle qui a payé de sa vie, sa fidélité à la parole donnée à Dieu.

La lecture de St Paul fut faite par un aveugle à partir du texte écrit en braille.

Après la proclamation de l’évangile, le Père Paul Lamotte, vicaire général du diocèse invita l’assemblée à « oser » à « ne pas avoir peur » à « savoir prendre des risques » devant un Dieu qui confie aux hommes ses talents, c’est à dire Sa Parole, Son Royaume. Que ceux qui se sentent appelés par Dieu à le suivre, n’aient pas peur de répondre, comme Maxellende, elle qui voulait consacrer toute sa vie au Seigneur…

La communion terminée, la procession vers la Chapelle de la rue Locarno, dernier vestige du château de Caudry, se mit en place, derrière la Statue représentant Maxellende et Arduin à ses pieds. Les enfants présents, suivis de la bannière de Ste Maxellende, des aveugles et des prêtres, précédèrent la foule nombreuse sur les notes du cantique traditionnel « Patronne si chère.. »

Une dernière prière et la statue fut déposée dans la chapelle.
Les Aveugles rejoignirent la salle de leur repas fraternel où ils furent chaleureusement accueillis par Monsieur le Maire et plusieurs de ses adjoints.

A 16 heures, les fidèles les plus motivés se retrouvaient de nouveau devant la chapelle pour prendre avec Ste Maxellende le chemin de la Basilique. Une méditation sur la fin de l’Evangile de St Marc et sur l’histoire de Ste Maxellende et Arduin encouragea l’auditoire à grandir dans la foi et le pardon.

C’est par un geste de confiance et de Foi que les chrétiens furent invités à venir vénérer les reliques de Ste Maxellende avant de vivre un temps de prière et d’adoration du Saint Sacrement.

C’est par la translation des reliques à l’autel de la chapelle Ste Maxellende que s'acheva cette superbe journée.

Article publié par Max ELLENDE • Publié le Lundi 18 novembre 2002 - 14h17 • 6241 visites

keyboard_arrow_up