retour Année 2003 - Église Catholique - Diocèse de Cambrai
account_circle

D'où viennent-elles?

Connaissez-vous les origines oubliées de nos fêtes populaires?

Messe Solennelle d'ouverture du Pèlerinage Messe Solennelle d'ouverture du Pèlerinage   Connaissez-vous
Les origines oubliées de nos fêtes populaires ?


NOËL

SOUVENIR DE LA NAISSANCE DE JÉSUS-CHRIST

Il n'existe aucune certitude sur le jour de la naissance du Christ : Il ne fut fixé qu'en 336. Les autorités religieuses de l'époque ont préféré fêter Noël au moment du solstice d'hiver, et ont choisi les SATURNALES, anciens rites païens pour fixer leur choix.
L'image du Père Noël est venue beaucoup plus tard, en 1868 : C'est une invention américaine, le personnage a été importé d'Allemagne et est à rapprocher de Saint Nicolas, le 6 décembre, beaucoup fêté dans les pays nordiques.


PÂQUES

LA RÉSURRECTION DU CRIST

Comme Noël, Pâques est une fête importante du calendrier chrétien... Et comme Noël, Pâques a remplacé une fête de l'ère préchrétienne : Dans l'antiquité, les Grecs fêtaient la déesse Persiphane, qui symbolisait la résurrection de la nature au printemps.
Les Phrygiens, eux, croyaient que leur divinité principale s'endormait une fois l'hiver arrivé. Avec l'équinoxe de printemps, ils organisaient de grandes cérémonies alliant danses et musiques dans le but de la réveiller.
Il y eut cependant une certaine relation entre notre Pâques chrétienne et la PESSAH juive, les premiers chrétiens de tradition hébraïque considéraient Pâques comme une version de la Passah juive destinée à commémorer la venue du Messie annoncée par les prophètes. Il y eut alors beaucoup de divergences entre l'Eglise d'Antioche et l'Eglise de Rome. Il fallut le Concile de Nicée en 325 pour décider que Pâques serait célébré le premier dimanche après la pleine lune qui suit l'équinoxe de printemps. Dés 1582 lors de l'adoption du calendrier grégorien, tout fut facilité, mais il fallut attendre 1752 pour que l'Angleterre et l'Irlande célèbrent Pâques comme nous.
Pour l'Eglise d'Orient, Pâques est célébré le dimanche qui précède ou qui suit Pâques en Occident.
Pâques reste donc une fête mobile, bien que le Saint-Siége, depuis 1923, ne se soit jamais opposé à ce que Pâques soit fêté à une date fixe.


MARDI GRAS

DÉBUT DU CARÊME

Le Mardi-Gras est une fête qui se commémorait, au départ, dans les pays et les communautés catholiques, les trois jours précédant le carême et annonçait le début du jeûne.
A l'origine Mardi-Gras faisait partie des journées de carnaval qui avaient lieu dans tous les pays de religion catholique. Traditions qui demeurent encore aujourd'hui avec leurs renommées.
Il faut cependant se rappeler que l'origine des carnavals remonte aux rites de fertilité du printemps, de la période qui précède l'ère chrétienne


LA SAINT JEAN

DÉBUT DE L'ÉTÉ

Héritière des fêtes païennes célébrant la fertilité agricole aux solstices d'été, elles furent agrémentées par de grands feux qui souvent recevaient la bénédiction du prêtre.


LA SAINT VALENTIN

PATRON DES AMOUREUX

La Saint Valentin qui est célébrée le 14 février, aurait ses origines dans l'antiquité. C'était la fête des lupercales, le 15 février. Les bergers fêtaient alors leur protecteur FAUNAS, c'était une fête destinée à assurer la fertilité des champs, des troupeaux et des bergers eux-mêmes.


A ces fêtes, il ne faut pas oublier d'ajouter le 14 juillet, le 11 Novembre, Le 8 mai, et encore bien d'autres, parce que l'homme aime à fêter et commémorer les événements. Cependant j'aimerais vous parler également d'une journée fêtée dans le monde entier :


LE 1er MAI

FÊTE DU TRAVAIL ou plutôt FÊTE DES TRAVAILLEURS

Saviez-vous que la première fête du travail a été instituée en 1793, le 1er Pluviose, et que cela dura quelques années.
Notre 1er Mai d'aujourd'hui remonte à 1884 et fut instauré à Chicago quand la journée de travail passa à 8 heures.
En 1889 , le congrès Internationale Socialiste de Paris, adopta le 1er mai comme jour de revendication des travailleurs. Il fut fêter en France chaque année depuis 1892, mais la journée de 8 heures ne fut obtenue qu'en 1919.
En 1941 le 1er mai est consacré " FÊTE DU TRAVAIL ET DE LA CONCORDE SOCIALE. " Il faudra attendre 1947 pour que le 1er mai soit chômé et payé intégralement à tous les travailleurs.


LE JOUR DE L'AN

1er JOUR DU CALENDRIER GRÉGORIEN

Dés 1582, les pays catholiques ont fêté le jour de l'An, le 1er janvier. l'Écosse l'adopta en 1600, l'Allemagne, le Danemark et la Suède en 1700 et l'Angleterre en 1752, quand ces pays choisirent le calendrier grégorien.
Autrefois fête religieuse, le nouvel an est devenu maintenant l'occasion de célébrations joyeuses et d'échange de voeux personnels
Il est cependant à noter qu'au Moyen Âge, le jour de l'an se fêtait le 25 Mars, jour de l'Annonciation, premier jour du calendrier julien.


LES OCCASIONS NE MANQUENT PAS…

Les occasions de fêtes populaires sont nombreuses. Dans l'antiquité, elles avaient pour objectif d'apaiser les peuplades primitives qui se trouvaient désemparées devant certains phénomènes naturels.
Elles sont aujourd'hui l'occasion de transmettre des connaissances culturelles et des coutumes. Chaque région a les siennes : cinéma à Cannes, danse à Montpellier, rassemblements de géants dans le Nord et la Belgique, etc.
Pour nous chrétiens, les fêtes sont une occasion de célébrer notre foi. Elles ponctuent l'année liturgique, elles sont, comme le dit notre évêque, l'un des trois pôles de notre vie chrétienne, qui consiste à "annoncer la foi", à "vivre la foi" et à "célébrer la foi".


Jean-Paul DEUDON


Article publié par Jean-Paul DEUDON • Publié le Lundi 17 février 2003 - 18h07 • 2191 visites

keyboard_arrow_up