Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Archives

Récital-témoignage avec Pierre Eliane

Du rock au Carmel de Douai. Récital proposé à tous.

Dimanche 23 mars 2003, de 15h30 à 16h30

Comment un chanteur dont le maître est Léonard Cohen et qui a décidé Charlélie Couture à faire son premier disque, a-t-il été séduit par Ste Thérèse de Lisieux? Pierre Éliane: "J’ai rencontré Thérèse par hasard, ou plutôt c’est elle qui m’est tombée dessus. Jusque là, pour un artiste comme moi qui ne rêvait que d’espace et de lumière, elle représentait un monde clos: le couvent. Lorsque j’ai plongé dans ses textes, j’ai découvert une "allumée" qui m’a bouleversé." Pierre Éliane, père carme, était chanteur professionnel. Un jour, il a repris sa guitare et mis en musique les chants et poèmes de sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus . Voix contemporaine, rythme et mélodie travaillés jusqu’à l’épure, il s’est fait porte-parole de celle qui a chanté l’amour miséricordieux. Physiquement, il n’en impose pas mais on sent une énergie incisive derrière cette sorte de fragilité. Sa façon de chanter lui ressemble. Des paroles données comme dans un souffle, sur un rythme assuré comme une colonne vertébrale. Quand Pierre Éliane prend sa guitare, il est, il reste complètement lui-même, père carme et musicien professionnel. Son style très personnel rappelle l’ambiance d’autres chanteurs français de sa génération comme Charlélie Couture, un ami de longue date...

Repris d'après un article d'Amicie Rabourdin

Rendez-vous pour une rencontre avec les jeunes
* de 18 à 20 h le 22 mars au carmel de St Saulve 03.27.46.24.98
* de 14h30 à 15h30 le 23 mars au carmel de Douai 03.27.88.43.18

Récital ouvert à tous
* le 22 mars à 20h au carmel de St Saulve
* le 23 mars à 15h30 au carmel de Douai

Ces rencontres sont organisées par le service des vocations du diocèse

Article publié par anthony LEROY • Publié Lundi 17 mars 2003 - 22h08 • 1399 visites

Haut de page