Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Archives

Appel des responsables des Eglises Chrétiennes en Irak –

dépêche de l'agence Misna (http://www.misna.org/fra/)

le Mercredi 26 mars 2003

« Nous, responsables des Eglises chrétiennes en Irak, en ces jours difficiles et terribles que traverse notre patrie, l’Irak, du plus profond de notre cœur, en union avec tous les hommes de bonne volonté et avec ceux qui aiment la paix, nous lançons un appel aux dirigeants, pour qu’ils écoutent la voix de Dieu, Lui qui a donné à ses enfants le commandement de l’amour, de la fraternité et du pardon, pour qu’ils ne soient pas la cause de la destruction et du sang versé, de l’augmentation du nombre des orphelins, des handicapés et des veuves, dans le seul but de parvenir à leurs propres intérêts personnels et égoïstes.

Que les responsables de cette agression au peuple irakien écoutent les pleurs des enfants, le cri des mères et des pères qui souffrent, le désespoir des jeunes filles et des femmes, qu’ils entendent la souffrance de tous les irakiens du fait du manque de médicaments et de ce qui est nécessaire à la vie ; qu’ils cessent d’envoyer des missiles et des bombes, qu’ils s’assoient autour de la table pour dialoguer ; puissent-ils demander au Seigneur de les éclairer afin de suivre les principes qui viennent d’en haut, les droits de l’homme et les valeurs morales et humaines, en appelant à la raison pour trouver les chemins qui assurent la cessation immédiate de la guerre, et l’instauration durable de la paix désirée.

Il reste encore de multiples chemins et de nombreux moyens pour arriver à la solution des problèmes mondiaux, à travers le dialogue et la compréhension, afin que tous vivent une vie tranquille et paisible.

Nous, responsables des Eglises chrétiennes, avec nos frères musulmans en Irak, avec lesquels nous vivons dans l’amour et la charité fraternelle depuis des centaines d’années dans ce pays pacifique, nous remercions tous ceux qui travaillent pour arrêter cette agression . Nous leur demandons de continuer à prier et à œuvrer assidûment pour influer sur ceux qui ont dans leurs mains le pouvoir de décider l’arrêt de cette guerre injuste contre notre peuple martyrisé, qui cause la mort d’enfants, de personnes âgées, de malades, tandis que nos jeunes gens doivent aller au front pour défendre loyalement leur patrie. »

Article publié par Marc BEAUMONT • Publié Vendredi 04 avril 2003 - 22h36 • 1923 visites

Haut de page