Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Ils apprennent à ressusciter...

Mgr Garnier : Edito du 14 Avril 2004

Ils apprennent à ressusciter

                                     Plus de 700 jeunes au pied de la croix

 

Je les ai vus. Plus de 700 jeunes de 15 à 25 ans. Ils sont venus à Préseau des quatre coins du diocèse, de Cambrai, de Douai, de Valenciennes et d'Avesnes-Maubeuge. Ils ont fait la fête tout l'après-midi ; ils ont présenté avec humour les "groupes catho" dont ils font partie, en défilés de modes : il y avait de quoi rire et applaudir ; ils ont partagé le pique-nique…

 

     Et puis, ils se sont rassemblés à l'église. Ils se sont assis par terre, en silence. Un silence appliqué. Pour entendre. Ils vont écouter, sans en perdre une miette, le texte de la passion selon Saint-Marc. Avec une attention parfaite. Plus d'une heure.

     Ils vont regarder les gestes simples, sobres et pudiques de la quinzaine d'entre eux qui, vêtus comme au temps de Jésus, accompagnent la lecture et la font vivre intensément.

     De temps à autre fuse un refrain. Ils le reprennent et le murmurent. Ils habitent les paroles qu'ils chantent.

     Tout est prière. Accueil de la Parole de Dieu. Rencontre de l'homme vraiment homme qui marche vers la mort en gardant l'amour de ceux qui le tuent, le renient, le trahissent et l'abandonnent ; de l'homme vraiment homme qui marche vers la mort en ne perdant rien de la confiance absolue qu'il garde en son Père. Jésus est debout, face à la croix : il ne s'évite pas magiquement cette mort qui nous fait peur. Pour Lui, il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qui ne l'aiment pas ou l 'aiment si mal. Le centurion ne se trompe pas : "Vraiment, cet homme est Fils de Dieu". (Mc 15, 39), et même "Le Fils de Dieu vraiment Dieu", l'Unique qui peut nous sauver de la mort.

     Une lumière rouge illumine la croix. Un voile rouge la recouvre : cela suffit pour évoquer la sainteté du sacrifice total que Jésus accomplit pour nous tous. Tout est lumineux comme l'icône qui dévoile la beauté de Dieu, limpide comme la fresque de Fra Angelico, paisible comme le Christ aux grands yeux ouverts de la Croix d'Assise.

     Quelques jeunes déposent la grande croix de bois à même le sol de l'église, tous viennent la vénérer, plier le genou devant l'amour infini dont elle est le signe, la toucher, l'embrasser. Lentement. Dans un silence impressionnant. Beaucoup vont recevoir le sacrement du pardon…

     Ils apprennent à ressusciter !

 

     Oh, ne critiquez plus jamais "LES jeunes" en général… J'ai vu "DES jeunes" bien plus croyants que moi à leur âge !

 

@ François GARNIER

Archevêque de Cambrai

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Vous pouvez trouvez des impressions et des photos du rassemblement de Préseau dans l'article ci dessous :

 

-article-3593.html

 

 

Article publié par Secrétariat DIOCESAIN • Publié Mercredi 14 avr 2004 - 09h43 • 3199 visites

Actualités de l'Eglise

Méditation du Pape Jean-Paul II lors de la veillée baptismale avec les jeunes
Médiation du Pape Jean-Paul II lors de la veillée baptismale avec les jeunes.

Discours de Monsieur Lionel Jospin, Premier Ministre
Discours de Monsieur Lionel Jospin, Premier Ministre.

JMJ 1997 : présentation des Journées mondiales de la Jeunesse, par Mgr Dubost.
JMJ 1997 : Discours d'introduction de Monseigneur Michel Dubost, alors évêque aux Armées.

Documents épiscopat : « Ces églises qui font l’Eglise »
A l’occasion de la sortie de la revue Documents épiscopat : "Ces églises qui font l'église",...

JMJ de Paris : « Cela a donné à l’Église de France une fierté d’être ce qu’elle est »
JMJ de Paris : « Cela a donné à l’Église de France une fierté d’être ce qu’elle est »....

Haut de page