Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

« Tous furent remplis de l’Esprit Saint… »

C’était ce samedi 29 mai 2004, 18 jeunes et adultes ont reçu le sacrement de la confirmation. L’enseignement catholique, l’enseignement public et le catéchuménat étaient en fête devant l’enthousiasme de ces confirmands.

 Accueillis sur le parvis par le conseil municipal et par les jeunes, les familles et paroissiens se pressent d’entrer dans l’église de Neuvilly.

Le maire signale que sa commune n’a pas reçu l’évêque depuis 1988 et que c’est pour le village et la communauté chrétienne une grande joie que ce dernier célèbre aujourd’hui la Pentecôte chez eux.

 

Réuni depuis 16h pour une ultime répétition, ni la fatigue, ni la lassitude n’a atteint le petit de groupe de confirmands qui rayonne et qui attend maintenant qu’on entre au cœur de cette célébration.

Depuis 2 ans, ils se sont préparés à vivre cette étape importante.

Aujourd’hui ils montrent combien l’Amour de Dieu les anime et osent réaffirmer leur foi devant leurs aînés.

 

La prière pénitentielle vient dire combien à notre époque, il n’est guère facile même dans l’enseignement catholique de dire sa foi, que parfois devant les épreuves le doute est plus fort que l’espérance alors pardonne-nous Seigneur et aide-nous à avancer sur Ta Route…

 

Les lectures ( actes des apôtres chap 2, lettre aux romains chap 8), l’Evangile

( Jean chap 2, 19-23) et l’homélie du Père Garnier viennent nous rappeler qu’il n’a jamais été facile de proclamer sa foi. De tout temps, les chrétiens ont connu des épreuves mais chaque fois L’Eglise s’est relevée. Les persécutions existent (pensez au Rwanda), à une moindre échelle les jeunes les rencontrent aussi.

C’est pourquoi il faut être fier de leur démarche qu’est la leur aujourd’hui et que la communauté chrétienne a le devoir de les aider à poursuivre leur route en leur laissant un peu de place ! D’ailleurs la lettre d’un confirmand que lit Mgr Garnier le confirme «  les jeunes aiment prier, ils aiment se retrouver lors de rassemblements ( Maredsous, Banneux, Lourdes…), ils aiment les messes surtout quand ils les animent, ils souhaitent s’engager dans une communauté chrétienne vivante, mais ils demandent aussi l’aide des adultes pour y parvenir et pour poursuivre leur cheminement… »

Aurélien le demande même dans une intention de prière universelle «  Seigneur regarde ces jeunes qui viennent de recevoir le souffle de ton Esprit, donne à nos communautés d’accueillir cette nouvelle génération prêtre à redynamiser leurs paroisses »

 

 

l'appel des 18 ! l'appel des 18 !   Vient ensuite le moment tant attendu :

Les animateurs appellent les jeunes, ceux-ci à l’annonce de leur prénom se lèvent et  répondent «  me voici », c’est ainsi en toute liberté que chaque confirmand exprime par cette démarche son désir de recevoir le sacrement de la confirmation.

Après avoir proclamé notre foi, les prêtres présents et l’évêque imposent leurs mains sur les confirmands pour qu’ils reçoivent les dons de l’Esprit.

Ce sont ces 7 dons ( la Sagesse, l’Intelligence, le Conseil, la Force, la Connaissance, la Tendresse et la Louange) qui les aideront à avoir le courage de vivre selon l’Evangile et d’en témoigner.

 

Arnaud Arnaud   Puis chaque jeune accompagné de son parrain ou marraine de confirmation, s’avance pour être marqué de l’Esprit Saint.

Les voilà confirmés et ravis de l’être, la joie qui se lit dans leurs yeux en dit long !

 

 

 

La célébration se poursuit et se termine avec des mercis, des mercis d’enfants, de parents et de jeunes confirmés.

 

 A nous et avec eux maintenant d’aller porter la Bonne Nouvelle !

Article publié par Dorothée QUENNESSON • Publié Dimanche 30 mai 2004 - 09h29 • 6786 visites

Haut de page