retour  Année 2004 -  Église Catholique -  Diocèse de Cambrai
account_circle

Laissez venir à moi les petits enfants

Six fois par an, enfants en bas-âges et parents se retrouvent pour célébrer le Jour du Seigneur.


La paroisse Jean Bosco en Ostrevant travaille à la relève : une vingtaine de jeunes couples accompagnent leurs enfants en bas âge à l’éveil de la foi, six fois dans l’année.

Et voici comment.

Cela se passe le dimanche à 11h00 dans la chapelle Saint Martin de Villers Campeau. L’Abbé Mathieu Dervaux est l’animateur principal, accompagné d’une équipe de préparation de plus en plus nombreuse, dont des musiciens et des artistes en tous genres.

A vous, les Enfants! A vous, les Enfants!   Ce dimanche 27 juin fut la dernière rencontre de l’année ; il y avait trente enfants et une vingtaine de parents. Bien que ce ne soit pas vraiment la célébration eucharistique, on prend l’évangile du jour  et les gens disent : « On va à la messe de Mathieu ». Un chant gestué  permet aux enfants de bien rentrer dans le thème ; ce matin, c’était l’évocation de « suivre Jésus », et pour cela, le chant : « la route est courte » était idéal.

Pour vivre à fond la suite de Jésus, les enfants et les parents sont partis comme les disciples, deux par deux, en équipe, dans les maisons et les fermes d’alentour. Bien sûr, les gens étaient prévenus et ils les attendaient. Ce qu’ils n’attendaient pas, c’est que chaque enfant, en entrant dans la maison, au lieu de dire « bonjour », a dit comme Jésus : PAIX À CETTE MAISON ! C’est beau, non ?

Les enfants étaient vraiment à leur affaire : ils faisaient les disciples de Jésus pour de vrai. Et c’était touchant à voir, á vivre. Et de retour à la chapelle, ils ont raconté ce qu’ils ont fait, comme dans l’évangile.

Et pour vivre comme Jésus jusqu’au bout, on ne s’est pas quitté avant d’avoir pique-niqué ensemble sous un grand arbre dans un jardin sauvage, derrière la chapelle.

Le diaporama vous dira tout ce que vous voulez savoir d’autre : les rires des enfants, le goût des groseilles non traités, le ciel bleu parsemé de nuages non menaçants.

Regardez les, ces photos ! Vous saurez que l’avenir de la paroisse est rose, aussi rose que les joues de ces enfants.

Marie Dominique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Article publié par PetitReporter CATHOCAMBRAI • Publié le Lundi 28 juin 2004 - 19h34 • 4923 visites

keyboard_arrow_up