Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Fenain fete Notre Dame des Affliges

Chaque année, à la mi-septembre, les habitants de Fenain et leurs amis et voisins, fêtent « Notre Dame des Affligés » pendant toute une semaine de prière et de dévotion et un dimanche après-midi de célébration et de procession

 

Chaque année, à la mi-septembre, les habitants de Fenain et leurs amis et voisins,

fêtent « Notre Dame des Affligés » pendant toute une semaine de prière et de dévotion

et un dimanche après-midi de célébration et de procession.FenainDSCN5516_6735 FenainDSCN5516_6735  

 

Dès 15h00, l’église était remplie, depuis le fond jusque devant l’autel. Les quelques retardataires furent bien surpris de ne pas trouver une petite place pour se glisser, assise.

Il y avait tant de fleurs, de décorations, de beaux chants, de monde, qu’on aurait cru un mariage. Il y avait même trois prêtres, le curé de la paroisse l’Abbé Drappier, le prêtre résident à Fenain, l’Abbé Jean Broquevielle, et l’Abbé Pierre Coolen son prédécesseur.

La statue de Notre Dame des Affligés enveloppée dans sa cape de velours et drappée

d’un voile blanc de la tête aux pieds dominait de toute sa hauteur tout ce petit monde

que nous étions.

La grandeur de Marie vient de sa proximité avec le petit peuple, affligé de tant et tant

de douleurs : la maladie, le mal-être, la solitude, la précarité, le deuil, l’abandon ;

il y a aussi les mauvaises nouvelles du monde qui nous affligent jour après jour :

les bruits de guerres et ses horreurs, la famine et ses conséquences, l’affolement

des éléments et ses tragédies. Marie, Mère des Affligés est présente, elle marche

avec nous.

 

Dimanche, c’est une centaine de personnes, hommes, femmes et enfants qui ont marché

avec elle, au son du rosaire et des refrains de Lourdes. Elle avait passé la semaine à

l’Eglise Saint-André au centre ville de Fenain. Chaque jour, matin et soir, des paroissiens,

des croyants, des personnes affligées, sont venues la prier. Elle était comme au rendez-vous, long d’une semaine, d’une neuvaine autour de la fête liturgique de Notre Dame des sept Douleurs que l’Eglise vénère le 15 septembre. La statue de Fenain qui représente Notre

Dame comporte sept glaives qui lui percent le cœur. C’est impressionnant.

 FenainDSCN5523_6742 FenainDSCN5523_6742  

Arrivée à la chapelle à la lisière de la ville, Notre Dame a regagné son lieu habituel,

une petite chapelle haut en couleur, entièrement rénovée depuis un an ou deux.

Les gens de Fenain tiennent à celle qui sait écouter leurs peines, et leurs joies aussi. Dimanche, c’était sous un beau soleil que Marie s’est retirée, et en attendant l’année prochaine, on peut faire un détour à Fenain ; la chapelle est toujours ouverte, et

très fleurie.

 

Marie Dominique Treacy

.

 

Article publié par PetitReporter CATHOCAMBRAI • Publié Lundi 20 sep 2004 - 23h31 • 4024 visites

Actualités de l'Eglise

Méditation du Pape Jean-Paul II lors de la veillée baptismale avec les jeunes
Médiation du Pape Jean-Paul II lors de la veillée baptismale avec les jeunes.

Discours de Monsieur Lionel Jospin, Premier Ministre
Discours de Monsieur Lionel Jospin, Premier Ministre.

JMJ 1997 : présentation des Journées mondiales de la Jeunesse, par Mgr Dubost.
JMJ 1997 : Discours d'introduction de Monseigneur Michel Dubost, alors évêque aux Armées.

Documents épiscopat : « Ces églises qui font l’Eglise »
A l’occasion de la sortie de la revue Documents épiscopat : "Ces églises qui font l'église",...

JMJ de Paris : « Cela a donné à l’Église de France une fierté d’être ce qu’elle est »
JMJ de Paris : « Cela a donné à l’Église de France une fierté d’être ce qu’elle est »....

Haut de page