retour  Année 2004 -  Église Catholique -  Diocèse de Cambrai
account_circle

Prends, Seigneur, et reçois…

Les mains ouvertes devant Toi, Seigneur

mains mains  
 
 
 
Les mains ouvertes devant Toi, Seigneur,
 
je ne veux rien garder égoïstement pour moi,
 
dans la peur de manquer.

 

 

Je m’offre à Toi, en toute disponibilité.

Malgré mon désir farouche d’indépendance et de liberté, prends et reçois ma liberté : transforme-la en liberté des enfants de Dieu. Prends et reçois ma mémoire : purifie-la afin qu’elle soit avant tout mémoire de tes grâces et de tes bienfaits. Prends et reçois mon intelligence : si pauvre et si prétentieuse : fais qu’elle soit intelligence du cœur et de l’amour. Prends et reçois ma volonté, si fragile et si inconstante, qui décide et ne fait pas : que ma volonté ne fasse plus qu’un avec ta volonté, unie à elle dans l’élan d’un même amour.

Donne moi de t'aimer

Je me sens si faible et si maladroit dans mon amour. Comme Pierre, je dis volontiers : « Toi qui sais tout, tu sais bien que je t’aime » ; mais je sais en même temps combien je t’aime mal dans le concret de ma vie.

Donne-moi cette grâce

Oui, seule ta grâce peut vaincre les insuffisances de mon amour. Humblement, mais sans me lasser, je te demanderai jusqu’à la fin de mes jours cette grâce de t’aimer, de t’aimer en vérité, en m’abandonnant filialement à toi.

Voilà qui me suffit

Je sais le bien qui dépasse tout bien, le seul que je veux, est un amour vrai pour toi. Voilà le bien suprême à la base de tout : t’aimer de tout son cœur, de toute son âme, de toutes ses forces. Puisse-je, par ta grâce, y trouver ma consolation et ma joie !

 

                                                                                                                             St Ignace

Article publié par Service Initiation chrétienne • Publié le Samedi 09 octobre 2004 - 21h03 • 5100 visites

keyboard_arrow_up