Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Mardi 6 mars 2012

Soyons cohérents
EVANGILE DE JESUS-CHRIST SELON SAINT Matthieu 23, 1-12
 
03 06 STP2012.jpg 03 06 STP2012.jpg    Jésus déclarait à la foule et à ses disciples : “Les scribes et les pharisiens enseignent dans la chaire de Moïse. Pratiquez donc et observez tout ce qu’ils peuvent vous dire. Mais n’agissez pas d’après leurs actes, car ils disent et ne font pas. Ils lient de pesants fardeaux et en chargent les épaules des gens ; mais eux-mêmes ne veulent pas les remuer du doigt. Ils agissent toujours pour être remarqués des hommes : ils portent sur eux des phylactères très larges et des franges très longues ; ils aiment les places d’honneur dans les repas, les premiers rangs dans les synagogues, les salutations sur les places publiques, ils aiment recevoir des gens le titre de rabbi. Pour vous, ne vous faites pas donner le titre de rabbi, car vous n’avez qu’un seul enseignant, et vous êtes tous frères. Ne donnez à personne sur terre le nom de père, car vous n’avez qu’un seul Père, celui qui est aux cieux. Ne vous faites pas non plus appeler maîtres, car vous n’avez qu’un seul maître, le Christ. Le plus grand parmi vous sera votre serviteur. Qui s’élèvera sera abaissé, qui s’abaissera sera élevé.
 
Cet évangile nous rappelle celui avec lequel nous avons commencé notre temps de carême. Avoir, savoir, pouvoir : autant de terrains glissants pour nos inclinations à dominer les autres.
Et Jésus ne conteste pas l’interprétation des scribes et des pharisiens, mais plutôt l’incohérence entre leurs paroles et leurs actions car “ils disent et ne font pas”. Quand ils agissent, c’est toujours pour se faire remarquer des hommes. “Pour toi… ton Père voit ce que tu fais dans le secret, il te le revaudra.”
L’évangile de ce jour épingle le comportement des scribes et des pharisiens, mais aussi le mien.
Dans la journée, repensant à cet évangile, à mes décisions de début de carême, je reprendrai sans doute conscience que, moi aussi, j’ai engagé ma parole, devant Dieu, devant quelqu’un, devant moi-même. Mes actes ont-ils suivi ?
Aujourd’hui, le moment favorable est venu de faire un nouveau pas vers une vie plus cohérente. Lequel ?

Fintxt Fintxt  

 

Vous pouvez déposer un commentaire, une prière ... ici

Lire les paroles déposées ici

Article publié par Equipe Cathocambrai.com • Publié Mardi 06 mars 2012 - 00h00 • 1038 visites

Haut de page