retour  Doyenné de Cateau-Cambrésis -  Église Catholique -  Diocèse de Cambrai
account_circle

Lettre n° 14 de l'abbé Le Minez

Dédougou, le 07 janvier 2022

Chers amis,

Une nouvelle année a débuté et nous espérons tous qu’elle soit moins éprouvante que la précédente !

La fête de Noël a été vécue au petit séminaire dans la joie et la ferveur. De très belles célébrations préparées depuis plusieurs jours, avec de magnifiques chants en polyphonie.

Quelle émotion d’entendre le chant «O nuit, viens apporter à la terre le calme enchantement de ton mystère», interprété par les 210 jeunes, ce chant entendu dans le film bien connu : « les Choristes » !

La fête s’est poursuivie au séminaire le dimanche et la cérémonie du lever des couleurs, à l’issue de la messe, fut particulièrement émouvante quand les jeunes, après avoir chanté l’hymne national, entonnèrent cette supplique pour la paix dans leur pays :

« Que ta paix, Seigneur, descende sur notre pays, le Burkina-Faso ; délivre-le du mal. Pitié pour tes enfants qui t’implorent ! ».

Le lendemain, lundi 27 décembre, premier jour des congés scolaires, le séminaire se vida entièrement, en quelques heures.

Plusieurs véhicules dont un camion conduisirent les jeunes aux différentes gares routières, les uns rejoignant la capitale Ouaga ou la ville de Bobo-Dioulasso, d’autres encore leur village.

J’ai profité de ce temps de congés pour retrouver mes amis de Bobo, là où j’ai vécu il y a 30 ans.

J’ai admiré la cathédrale qui a été entièrement rénovée l’année dernière, ainsi que le presbytère que je n’ai pas reconnu. J’ai été accueilli par l’Abbé Christian Kressi Sanon  qui est venu plusieurs fois l’été dans le diocèse de Cambrai, ainsi que par le sacristain de la cathédrale (dont j’avais célébré la Confirmation, m’a-t-il rappelé !!). 

La cathédrale de Bobo datant des années 1950-60 nécessitait d’importantes réfections notamment au niveau de la toiture, car pendant la saison des pluies, l’eau pénétrait dans  la nef.

Pour l’anecdote, les matériaux de l’ancienne toiture provenaient de l’Entreprise «Eternit» située à Prouvy près de Valenciennes (L’un des Pères Blancs alors en poste à Bobo était le Père Saclier originaire de notre diocèse de Cambrai ! autre particularité, les bancs de la cathédrale en bois massif qui ont été décapés, avaient été peints et décorés de scènes bibliques par les Sœurs Blanches et parmi elles, une Religieuse originaire de Noyelles-sur-Escaut, de la famille DOISY !).

Depuis quelques jours, j’ai retrouvé le séminaire où les élèves du second cycle viennent d’arriver car ils reprennent leurs cours avant les plus jeunes qui ne reviennent que ce lundi. J’étais chargé de les accueillir et de faire l’appel ; un Infirmier du Centre diocésain de santé, était aussi présent pour contrôler les températures, muni d’un appareil utilisé dans les aéroports, une suspicion de covid ayant été signalé par un parent d’élève. Pas de problème pour le second cycle, les températures ne dépassant pas les 37° (sauf 2 cas de palu signalés par les intéressés et traités).

Nous attendons maintenant les plus jeunes ce lundi.

Plusieurs Prêtres du diocèse qui sont en mission fidei donum en France sont actuellement en congés dans le diocèse (les billets d’avions étant beaucoup moins coûteux en cette période de l’année), ainsi j’ai eu la grande joie de retrouver l’Ab. Florent Kawané qui est venu souvent l’été à Douai ou à St Amand-les-Eaux. L’Abbé Evariste Zoubga qui est le curé du Quesnoy, dans le diocèse de Cambrai, devrait arriver bientôt.

Voilà chers amis, quelques nouvelles.

Je vous redis ma fidèle amitié. Sainte et Heureuse Année 2022. Faites bien attention à votre santé !      

Abbé Hervé

Article publié par Cathocambrai • Publié le Jeudi 13 janvier 2022 - 10h28 • 335 visites

keyboard_arrow_up