Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Carême 2009 - J * 32

S'il te plaît donne moi un quart d'heure
Jamais un homme n'a parlé comme cet homme

le Samedi 28 mars 2009

 

 

Eblouis

 

Évangile de Jésus Christ

 

selon saint Jean 7, 40-46

 

Jésus enseignait au temple de Jérusalem. Dans la foule, on avait entendu ses paroles, et les uns disaient : « C'est vraiment lui, le grand Prophète ! » D'autres disaient :

« C'est lui le Messie ! » Mais d'autres encore demandaient : « Est-ce que le Messie peut venir de Galilée ? L'Écriture dit pourtant qu'il doit venir de la descendance de David et de Bethléem, le village où habitait David ! » 

C'est ainsi que la foule se divisa à son sujet. Quelques-uns d'entre eux voulaient l'arrêter, mais personne ne mit la main sur lui. Voyant revenir les gardes qu'ils avaient envoyés arrêter Jésus, les chefs des prêtres et les pharisiens leur demandèrent : « Pourquoi ne l'avez-vous pas ramené ? » Les gardes répondirent : « Jamais un homme n'a parlé comme cet homme ! »

 

priere priere  

 

 

 

 

J’assiste au retour des gardes partis arrêter Jésus. Ils sont revenus sans lui… « Jamais un homme n'a parlé comme cet homme ! » s’exclament-ils stupéfaits. « Notre coeur n’était-il pas tout brûlant au-dedans de nous, quand il nous parlait en chemin ? » diront les disciples d’Emmaüs.

 

Je me rappelle les paroles de Jésus

qui ont éclairé ou peut être même ébloui mon chemin pendant ces premières semaines de carême. Je garde précieusement ces découvertes qui se font jour peu à peu. Ne puis-je pas envisager de me former pour approfondir la Parole, ou de rejoindre un groupe de partage de la Parole ?

 

Retrouvez tous les textes du livret "S'il te plaît donne moi un quart d'heure" chaque jour du Carême 

 

La lampe de ma route

 

 

Ta parole est la lumière de mes pas,

la lampe de ma route.

Je l'ai juré, je tiendrai mon serment,

j'observerai tes justes décisions.

Tes exigences resteront mon héritage,

la joie de mon coeur.

Mon coeur incline à pratiquer tes commandements :

c'est à jamais ma récompense.

Quelle merveille, tes exigences,

aussi mon âme les garde !

Déchiffrer ta parole illumine,

et les simples comprennent.

La bouche grande ouverte,

j'aspire, assoiffé de tes volontés.

Aie pitié de moi, regarde-moi :

tu le fais pour qui aime ton nom.

Que ta promesse assure mes pas :

qu'aucun mal ne triomphe de moi !

Rachète-moi de l'oppression des hommes,

que j'observe tes préceptes.

Pour ton serviteur que ton visage s'illumine :

apprends-moi tes commandements.

Article publié par JérÔme CLARYSSE • Publié Samedi 28 mars 2009 • 2126 visites

Actualités de l'Eglise

Père Gilles Drouin :  » Tant d’images et de visages, habitent définitivement mon cœur depuis ces moments incroyables »
Gilles Drouin, prêtre du diocèse d’Évry, chargé d’enseignement au séminaire d’Issy les...

Commentaires du dimanche 27 août
27 août 2017, 21e dimanche du Temps Ordinaire, commentaires des lectures bibliques, Marie-Noëlle...

Homélie du dimanche 27 août
21éme dimanche du Temps Ordinaire

Méditation du Pape Jean-Paul II lors de la veillée baptismale avec les jeunes
Médiation du Pape Jean-Paul II lors de la veillée baptismale avec les jeunes.

Discours de Monsieur Lionel Jospin, Premier Ministre
Discours de Monsieur Lionel Jospin, Premier Ministre.

Haut de page